Taille du texte: + -
Accueil > Europe > Karambolage

Un magazine de Claire Doutriaux

Tous les dimanches à 20h00 Karambolage se penche sur les particularités de la culture quotidienne française et allemande.

> Emission du 25 avril 2010 > la question : Adam Riese

Un magazine de Claire Doutriaux

Tous les dimanches à 20h00 Karambolage se penche sur les particularités de la culture quotidienne française et allemande.

Un magazine de Claire Doutriaux

Emission du 25 avril 2010 - 25/04/10

la question : Adam Riese

Un téléspectateur français nous demande d’où vient l’expression allemande "nach Adam Riese".

Previous imageNext image
Nous avons demandé à Monsieur Gröninger, professeur de mathématiques, de bien vouloir répondre à notre téléspectateur.

Bonjour! C’est vrai, une boulangère allemande peut vous dire la chose suivante: "Un petit pain à 90 centimes et deux gâteaux à 1,10 Euro chacun. Voilà, "nach Adam Riese",
d’après Adam Riese, ça fait 3,10 Euro. "

Eh bien, ce Adam Ries, c’est un professeur de calcul né en 1492 en Franconie, à Staffelstein.
A 26 ans, il crée sa première école de calcul et il commence à écrire des livres qui expliquent les opérations de base au grand public.

Il faut dire qu’il était grand temps : à cette époque, seule une infime minorité de personnes était en mesure de se livrer à de simples opérations. Beaucoup de commerçants et de marchands peu scrupuleux en profitaient donc pour tromper leurs clients.

Mais voilà, les premiers livres d’Adam Ries paraissent et, chose extraordinaire, ils ne sont pas écrits en latin mais en allemand. Ils sont donc compréhensibles par tous, enfin plus exactement par ceux qui savent lire !

Son deuxième livre "Rechnung auf der Linihen und Federn" , "calcul par ligne et à la plume" paraît en 1522 et devient même un best-seller. Dans ce livre, Ries explique les quatre opérations fondamentales, donc l’addition, la soustraction, la multiplication et la division à l’aide du boulier, donc par colonne et il pose ces opérations sur le papier non pas avec des chiffres romains comme à l’accoutumée, mais avec des chiffres indiens ou arabes, ceux-là même que nous utilisons toujours aujourd’hui.

Si nous sommes tous capables de nos jours d’effectuer sans difficulté les quatre opérations de base, c’est donc en grande partie à lui, à Adam Ries, que nous le devons! Sa popularité était si grande en Allemagne que l’expression "d’après Adam Riese" entra dans la langue allemande et qu’elle est toujours employée de nos jours. Donc, quand on dit en Allemagne: "d’après Adam Riese, ça fait 5 Euro", ça veut dire "si on compte bien" ou "logiquement", "ça fait 5 Euro".

Ah, encore une chose. Son vrai nom, c’est Adam Ries sans "e" à la fin. Le "e" de "Riese" vient du fait qu’à l’époque, l’orthographe des noms propres fluctuait et que de surcroît, il y a en allemand des déclinaisons qui s’appliquaient aussi à ces noms propres. J’espère avoir ainsi répondu à la question de votre téléspectateur.

Edité le : 22-04-10
Dernière mise à jour le : 16-05-12