Taille du texte: + -
Accueil > Monde > ARTE Journal

ARTE Journal

Le journal de l'actualité européenne

> > La Birmanie rend la parole aux journalistes

ARTE Journal - 21/08/12

La Birmanie rend la parole aux journalistes

Après un demi-siècle de censure le ministère de l’Information birman a annoncé la fin officielle des restrictions.

Jusqu’ici, certains journalistes et médias étaient obligés d’envoyer à l’autorité de censure les articles, les dessins et la "une" de leur parution.
Le ministère de l’information a annoncé avoir mis fin à ces mesures qui pesaient encore sur les journaux spécialisés dans la publication de sujets politiques ou religieux.
La Birmanie est classée comme l’un des pires pays de la planète en matière de liberté d’expression par Reporters sans Frontières (lire notre interview). L'organisation s’est félicitée du progrès démocratique annoncé par les autorités, mais reste néanmoins prudente en attendant que ces promesses traduisent par des faits.
Cette nouvelle ouverture fait suite à toute une série de réformes engagée par le nouveau régime du président Thein Sein, au pouvoir depuis mars 2011 et qui a mis fin à la junte militaire. Les Occidentaux ont multiplié les pressions ces derniers mois, le soupçonnant dans un premier temps de mener une politique de façade. Depuis, plusieurs opposants emprisonnés ont été libérés, parmi lesquels de nombreux journalistes.

à lire aussi :




Edité le : 20-08-12
Dernière mise à jour le : 21-08-12