Taille du texte: + -
Accueil > Europe > Karambolage

Un magazine de Claire Doutriaux

Tous les dimanches à 20h00 Karambolage se penche sur les particularités de la culture quotidienne française et allemande.

> Emission du 15 janvier 2006 > l'objet : la betterave

Un magazine de Claire Doutriaux

Tous les dimanches à 20h00 Karambolage se penche sur les particularités de la culture quotidienne française et allemande.

Un magazine de Claire Doutriaux

Emission du 15 janvier 2006 - 15/01/06

l'objet : la betterave

la betterave


C’est aujourd’hui la vue d’une simple betterave qui plonge Michael Rutschky, notre essayiste berlinois, dans un abîme de réflexion.




1- "Qui peut s’imaginer que ceci deviendra du sucre."

2- "Aucune trace de sucre, nulle part."

3- "Pourtant en 1801, en Prusse, un certain Monsieur Achard, issu d’une famille de Genève, a commencé à extraire en grande quantité du sucre à partir de ces betteraves."

4- "Au goût, l’Allemand ne sent aucune différence significative entre son sucre à lui et le sucre français. C’était bien là la finalité de la chose : rendre toute l’Europe indépendante de la canne à sucre d’Outre-mer."

5- "Mais quand on raffine le sucre jusqu’à ce qu’il soit tout blanc, il se forme un résidu sale mais délicieux."

6- "Jusqu’à récemment, pour trouver ce résidu, il fallait aller dans le Nord de la France, là où poussent les betteraves."

7- "C’est ça, les délices du sucre populaire. Le goût du terroir."

8- "L’Allemand lui aussi connaît ce plaisir."

9- "La betterave est devenue une sorte de miel populaire, docile, fluide, conviviale. L’Allemand aussi veut le goût de son terroir."

Edité le : 30-12-05
Dernière mise à jour le : 18-03-11


+ de Europe