Taille du texte: + -
Accueil > Culture > Tracks

Tracks

Tracks fait le tour des sons et des cultures qui dépassent les bornes, tous les samedis à partir de 23h.

> > Human Marvels vs Superhéros

Tracks

Tracks fait le tour des sons et des cultures qui dépassent les bornes, tous les samedis à partir de 23h.

Tracks

SPECIAL SUPERHEROS - 23/05/12

Human Marvels vs Superhéros

En choisissant d'afficher sa différence de manière indélébile sur son propre corps, Rick Genest s’inscrit dans la tradition des "human marvels", les hommes merveilleux, ces êtres tatoués et percés qui ont fait les grandes heures des foires aux monstres…  

Previous imageNext image

Les deux produits de la sous-culture américaine, les human marvels et les superhéros, ont puisé leur origine du cirque.

Rick Genest s'en inspire puisqu'il est le fondateur du spectacle "le carnaval blasphématoire de folle torture macabre de Lucifer". Depuis 2010, le clou de ce side show canadien, c’est Rico le Zombie en mode fakir.

Les hommes merveilles


Pour la grande photographe Diane Arbus, les freaks sont des aristocrates parce qu'ils sont délivrés de la peur de l'accident que nous redoutons tous. Au XIXème siècle, ils étaient surtout les rois des sideshows, ces fêtes foraines où l'on inventa le spectacle de masse moderne.

Au sommet de cette pyramide de l'étrange : les merveilles humaines qui ont eux-mêmes créé leur étrangeté. Le plus célèbre d'entre eux, tatoué de la tête aux pieds, est Horace Ridler, alias "le Grand Omi".

Dans les années 30, cet aristocrate anglais raconte avoir été kidnappé et tatoué par une tribu de Nouvelle-Guinée. Son tatoueur vit en réalité à deux pas de chez lui, mais peu importe : Omi écrit sa propre légende, celle de l'homme-zèbre. 
 




La naissance des superhéros


En 1940, Captain America est l’un des premiers à sortir de l’usine des super-héros, baptisée – surprise – Marvel !

Dès l'après-guerre, le dessinateur new-yorkais Stan Lee invente Spiderman, Hulk et autre Iron Man. Sous sa houlette, Marvel Comics inonde le monde avec les aventures de "merveilles" aux super-pouvoirs. Le point commun de ces superhéros : ce sont tous des bêtes humains ordinaires, parfois marginaux, auxquels un accident donne des qualités extraordinaires. Ainsi, avant d’être un super-soldat, Steve Rogers est un garçon chétif même pas bon pour le service. Une expérience scientifique et le voilà "Captain America", tous biscotos dehors !

Comme tous les superhéros, le très patriotique Captain America doit affronter un ennemi, forcément super-méchant. Et le sien est si méchant qu’Hollywood lui a collé une tête…  de zombie!



CAPTAIN AMERICA - 01 - Le reveil des trois... par amjdetoulouse


Les super-héros ne sont pas nés de la dernière pluie, mais trouvent leur origine dans la mythologie grecque.

Croisement d’un humain et d’une divinité, les demi-dieux se distinguent par leurs capacités à se surpasser. L’un des tout premiers super-héros, apparu en 1940, est d’ailleurs un descendant de l’Olympe. Fort comme Hercule, rapide comme Mercure, Captain Marvel, Capitaine Merveille, a piqué tous ses talents aux dieux grecs.





L'autre filon des super pouvoirs, les super-héros vont les chercher dans le monde animal comme Spiderman tombé dans la toile quand il était petit.

Un rêve d'hybridation que Catman, Lizardman ou Leopard Man ont réalisé à coup de modifications corporelles et de centaines d'heures de tatouage.

Liens


Tracks
vendredi, 1 juin 2012 à 01:50
Pas de rediffusion
(France, 2012, 54mn)
ARTE F

Edité le : Wed May 23 14:08:46 CEST 2012
Dernière mise à jour le : Wed May 23 14:08:46 CEST 2012