Accueil > Monde > Les Moissons du futur

Les moissons du futur

Après "Le Monde selon Monsanto" et "Notre poison quotidien", Marie-Monique Robin enquête sur les méthodes de l'agroécologie aux quatre coins du globe. Un film plein d'espoir sur les solutions possibles à la crise alimentaire.

> France

Les moissons du futur

Après "Le Monde selon Monsanto" et "Notre poison quotidien", Marie-Monique Robin enquête sur les méthodes de l'agroécologie aux quatre coins du globe. Un film (...)

Pour cette enquête, je suis partie filmer au Malawi, un petit pays de quinze millions d’habitants, situé aux fins fonds de l’Afrique australe, si lointain que sa capitale est tombée dans les oubliettes de la géographie. Rares sont ceux qui connaissent son nom : … Lilongwe.

Malgré les dix-huit heures de vol et quatre escales, j'ai décidé de m’y rendre après avoir lu le rapport d’Olivier de Schutter, le rapporteur spécial de l'ONU pour le Droit à l'Alimentation, dans lequel était évoqué « un programme d’agroforesterie à grande échelle » ayant permis « d’obtenir une augmentation durable de la production de maïs ».

Soutenue par le gouvernement du Malawi, en collaboration avec le Centre mondial de l’agroforesterie et financée par le gouvernement irlandais, cette initiative touche aujourd'hui 180 000 paysans désormais convertis à l'agroforesterie, une technique agroécologique de cohabitation d'arbres et de cultures vivrières.

Les enjeux

Agroforesterie, l'arbre de vie

Nul besoin de se remémorer les mythiques jardins suspendus de Babylone pour redécouvrir les vertus de l'agroforesterie.

C'est dans les années 1970, que des scientifiques découvrent les interactions positives de l'association sur une même parcelle des arbres avec des cultures vivrières.


Un aliment, un plat