Taille du texte: + -
Accueil > Monde > Les Moissons du futur

Les moissons du futur

Après "Le Monde selon Monsanto" et "Notre poison quotidien", Marie-Monique Robin enquête sur les méthodes de l'agroécologie aux quatre coins du globe. Un film plein d'espoir sur les solutions possibles à la crise alimentaire.

> France > Faidherbia, l'« arbre miracle»

Les moissons du futur

Après "Le Monde selon Monsanto" et "Notre poison quotidien", Marie-Monique Robin enquête sur les méthodes de l'agroécologie aux quatre coins du globe. Un film (...)

Les moissons du futur

30/04/14

Faidherbia, l'« arbre miracle»

"Les Moissons du futur" de Marie-Monique Robin


  • L'acacia Faidherbia Albida est considéré par les populations soudano-sahéliennes comme l'« arbre miracle » du fait de ses nombreuses fonctions et de sa capacité à pousser dans des sols sablonneux semi-arides. Le nom de cet arbre dérive de Faidherbe, le gouverneur français du Sénégal au XIXème siècle auquel la variété est dédiée, et du latin albidus (blanc) pour la couleur pâle de son écorce.

  • Les fruits du Faidherbia sont des gousses orange de 10 à 15 cm de long. Avec le feuillage, ils servent habituellement de fourrage pour engraisser le bétail, mais ils peuvent être occasionnellement consommés par les familles en saison sèche. La pulpe extraite de la gousse est préparée fraiche ou en poudre associée avec du lait caillé.

  • Le Faidherbia Albida est le seul arbre du Sahel avec une phénologie inversée, c'est à dire qu'il perd ses feuilles à la saison des pluies et reverdit à la saison sèche. Ainsi, ses fleurs fournissent du pollen aux abeilles à la fin de la saison des pluies, quand la plupart des autres plantes n'en ont pas.

  • L'acacia est connu pour ses nombreuses vertus curatrices et constitue une ressource pharmaceutique de premier ordre dans la médecine traditionnelle. En Afrique pour se soigner, 4/5eme de la population dépend des plantes médicinales, dont 2/3 sont des arbres.

  • Les feuilles soignent les boutons et les plaies. Contre les furoncles, on emploie les fruits. Mélangés au lait caillé, ceux-ci servent aussi à traiter la jaunisse. Les écorces des racines sont employées contre les rhumatismes, les maux d’oreilles, la constipation, les otites, la bronchite, et la toux.



(Photo : http://www.ethnopharmacologia.org/default.asp?page=prelude2008&action=preludeNom&med=hv&plante=Acacia%20albida%20Del.)


Edité le : 16-07-12
Dernière mise à jour le : 30-04-14