Taille du texte: + -
Accueil > Tout sur ARTE > Expositions d'art contemporain > ROBOTLAB - Autoportrait

Tout sur ARTE

Chaîne publique culturelle et européenne, ARTE a pour mission de concevoir et diffuser des émissions culturelles favorisant la compréhension et le (...)

Tout sur ARTE

Exposition à ARTE Geie - 30/06/10

ROBOTLAB - Autoportrait

Du 14 octobre au 20 novembre 2009 - ARTE - 4 quai du Chanoine Winterer - Strasbourg


>>Lire le dossier de presse

ROBOTLAB a été fondé en 2000 au Centre d’Art et de Technologie des Médias Karlsruhe par trois artistes, Matthias Gommel, Martina Haitz et Jan Zappe. Depuis, le collectif collabore en tant que groupe d’artistes invités à l’Institut des médias visuels du ZKM et conçoit des installations et performances autour de robots industriels.
Habituellement utilisés dans les chaînes de production, les robots sont intégrés dans leurs projets artistiques comme des « ready-made ».
Dans leurs installations, la machine tient toujours un rôle autonome et créatif qui met en avant les relations entre l’homme et la machine à tous les niveaux.
Au début de leur travail de collaboration, les artistes de robotlab proposaient principalement des laboratoires d’expérimentation publics et des configurations expérimentales, qui ouvraient au visiteur divers modes d’interaction avec les robots. A ces laboratoires robotiques ont succédé de nombreuses installations et performances où les robots s’intègrent dans des contextes thématiques ou culturels chaque fois différents.

Autoportrait
Des portraits dessinés par un robot


Un robot portraitiste au musée. Crayon en main, il propose ses services pour le moins inhabituels.
Devant lui, une planche à dessin et un tabouret pour le modèle.
Dès qu’un visiteur prend place sur le tabouret, le robot se met à l’ouvrage. La machine-artiste fixe le visage du modèle de son oeil vidéo et esquisse son portrait en une succession de mouvements habiles.
Le résultat est unique et imprévisible. Le robot utilise ses capacités manuelles et son aptitude à reconnaître les traits caractéristiques d’un visage humain pour inventer son propre style.
Une fois le processus artistique terminé, le robot efface lui-même son dessin avec un chiffon.
Indifférente, la machine ne laisse aucun souvenir de la personne qui était assise en face d’elle et qui assiste à l’effacement de sa propre image.

Dans autoportrait, la machine et le visiteur nouent une relation de portraitiste à modèle, d’artiste à commanditaire. L’acte créatif relève de la machine, mais sa fonction de reproduction est elle-même une reproduction de la créativité humaine.
Pour sa première oeuvre, autoportrait avait esquissé le portrait de l’artiste et théoricien des médias Peter Weibel au ZKM.


En savoir plus sur ROBOTLAB
www.robotlab.de

ARTE remercie tout particulièrement le ZKM - Centre d’Art et de Technologie des Médias Karlsruhe, et KUKA Roboter GmbH Augsburg qui ont parrainé l’exposition.

Edité le : Tue Oct 13 18:34:24 CEST 2009
Dernière mise à jour le : Wed Jun 30 14:38:24 CEST 2010