Taille du texte: + -
Accueil > Culture > Tracks

Tracks

Tracks fait le tour des sons et des cultures qui dépassent les bornes, tous les samedis à partir de 23h.

> Summer of Tracks - Asie et Océanie > Zentaï

Tracks

Tracks fait le tour des sons et des cultures qui dépassent les bornes, tous les samedis à partir de 23h.

Tracks

03/08/11

Zentaï - Full nylon jacket - Tracks

Un reportage de Julie Terrasson (archive de février 2009)

Depuis 25 ans au Japon une communauté ultra-secrète adoratrice du nylon a décidé à son tour d'aller au bout de sa passion.




Previous imageNext image

Au Japon, au début des années 70, les amateurs en herbe de Zentaï fantasment sur les «Sentaï », séries de science-fiction pour enfants dont les héros sont masqués et portent des combinaisons moulantes.

Devenus adultes, ils s’extasient sur les filles en nylon qui pullulent dans les mangas et les magazines de mode.

Le zentaï, contraction du japonais « zenshintightsu », qui signifie « le collant sur le corps entier » a pour roi Marcy Anarchy, un photographe de 52 ans qui refuse de montrer son visage.



Marcy Anarchy, fondateur du mouvement « Zentaï » en 85 : "Dans le sens où on cache son visage dans le zentaï, on peut dire que c'est un acte irresponsable, puisqu’on ne sait pas qui est en dessous du costume. Quand on montre son visage, on doit assumer, et dans le zentaï, on efface l’identité et la personnalité. Du coup on enlève une part de responsabilité et là, on devient plus libre."


A lire : "Le sexe bizarre - pratiques érotiques d'aujourd'hui" d'Agnès Giard
aux éditions le Cherche Midi
>> Le site du livre

Le zentaï est à portée de toutes les bourses. À partir de 30 euros dans les grandes surfaces tokyoïtes, les combinaisons intégrales peuvent grimper jusqu’à 500 euros sur le net pour du sur-mesure. Tout est possible : on peut choisir la couleur, le motif ou la matière, lycra, satin, velours…

Hennayatsou / zentaï français domicilié à Tokyo : "En combinaison zentaï, tu n'as vraiment pas le sentiment d’être tout nu… On est complétement habillé et il y a pourtant cette sensation d'être nu. C’est encore mieux que du naturisme. Pour moi c’est un vrai plaisir, de me dire que je ne suis qu’une silhouette. Que je suis une ombre…"

Alice a 35 ans et il est tombé dans le zentaï quand il était tout petit. Membre de « la compagnie des près du corps », il organise des soirées lycra, mais surtout produit, réalise et joue lui-même dans des films coquins dans lesquels on pratique le « suri suri » comprenez par là des caresses, un frotti-frotta totalement safe-sex puisque la peau n’est pas directement touchée. C’est l’occasion pour les filous de changer de sexe en mettant des faux seins ou d’autres prothèses sous sa tenue.

Liens

>> Pittari Fit Company
>> Zentaioid
>> Marcy Anarchy sur YouTube


Edité le : 18-02-09
Dernière mise à jour le : 03-08-11