Taille du texte: + -
Accueil > Musique > Hanna, Victoria

JOURNAL DE LA CULTURE - 31/07/06

Victoria Hanna au Festival Stimmen

La crise actuelle au Moyen Orient a bien évidemment aussi des répercussions sur le plan culturel : au Liban, plusieurs festivals de danse et de musique ont dû être annulés, sans compter les nombreux artistes bloqués sur place. C'est dans ce contexte difficile que le concert donné par Victoria Hanna prend toute son importance : cette jeune israélienne vient de se produire au Festival Stimmen à Lörrach en Allemagne.

Musiques

Voir le reportage (real video - 4mn13)

Victoria Hanna et la chanson .... c'est une vieille histoire d'amour. Enfant, elle bégayait en parlant ... mais pas en chantant. Et quand les autres enfants se moquaient d'elle, elle allait se réfugier en haut d'un rocher et chantait pour Dieu, jusqu'à ce que les enfants se taisent. Fille de rabin, Victoria Hanna n'aurait jamais dû se produire sur scène. Chez les juifs orthodoxes, les femmes n'ont pas le droit d'être vues sur scène par des hommes. Du coup, elle décide de prendre un pseudonyme - Victora Hanna - et commence sa carrière ... en cachette. Religion oblige, même aujourd'hui ses parents ne vont jamais la voir sur scène. Et pourtant, elle mélange textes traditionnels, religieux et musique moderne.

Le festival
Le festival Stimmen
du 28 juin au 06 août 2006
à Lörrach
>> Le site officiel du festival

..........................................................................................
Le Journal de la culture
Du lundi au samedi à 20.00

Edité le : 31-07-06
Dernière mise à jour le : 31-07-06