Taille du texte: + -
Accueil > Monde > La malédiction du plastique > Un océan de plastique

La malédiction du plastique

Comment faire face à la menace écologique que font peser les déchets plastiques ?

La malédiction du plastique

07/08/12

Un océan de plastique

Des milliards de débris de plastique s’agglutinent dans des vortex pour créer une pollution océanique sans précédent.

La soupe de plastique - arehn.asso.fr - 2012
A lui seul, le plastique représente 60 à 80 % des déchets en mer. Le plastique se fractionne jusqu’à former des particules microscopiques (de l’ordre de 300 micromètres) qui contaminent le sol et l’eau et apparaissent dans la chaîne alimentaire. Les animaux marins les ingèrent et les polluants persistants se retrouvent, en bout de chaîne, dans nos assiettes. Toutes les espèces marines ou presque contiennent du plastique.
Chaque année, on estime que plus de 100 000 animaux marins - notamment des tortues - meurent emprisonnés dans un sac plastique ou après avoir ingéré un déchet flottant en le confondant avec une proie.
On estime que la Méditerranée contient 250 milliards de particules plastiques (microparticules et macroparticules) atteignant un poids de 500 tonnes qui flottent à la surface.
Ces plaques de déchets résultent de l’accumulation de déchets plastiques : bouteilles vides, bouchons, sacs … et des milliards de débris. La majorité d'entre eux, fragmentés par le séjour dans l'eau, mesurent moins d’un centimètre et pèsent moins de 15 grammes. Cette soupe de plastique contient des déchets parfois très fins. Elle s’enfonce sous la surface sur 10 à 30 mètres de profondeur avec une densité pouvant atteindre les 750 000 morceaux par km². Ces déchets proviennent des navires et des continents, transportés par le vent et les fleuves vers la mer.
Regroupés par les courants marins, ces plastiques finissent par s’agglutiner pour créer une pollution océanique sans précédent que l’on nomme Gyres ou Vortex. Aujourd’hui, on parle même de l’existence de "continents plastiques".


Le huitième continent - afp.fr - 2012
On l'appelle le "8ème continent" ou la "soupe de plastique". Situé dans le Nord-Est de l'océan Pacifique, et découvert en 1997, il s'étend sur une surface d'environ 3,4 millions de Km2 soit près de 6 fois la superficie de la France. Il est peuplé de déchets en tous genres produits par l'activité humaine et de microparticules de plastique...




La soupe de plastique de l'océan - MidwayJourney.com - Chris Jordan





Toxic Garbage Island - vice.com






DES ÎLES DE DÉCHETS ? Le Dessous des Cartes - 2011




Edité le : 05-07-12
Dernière mise à jour le : 07-08-12