Taille du texte: + -
Accueil > Cinéma > Teen spirit, les ados à Hollywood > Teen spirit, les ados à Hollywood > 6. SuperGrave ou l'apogée du style Apatow

Teen spirit, les ados à Hollywood

De La fureur de vivre à Supergrave, les films américains pour ados ont conquis le monde. Un décryptage jubilatoire, émaillé d'extraits incontournables.

Teen spirit, les ados à Hollywood

Teen spirit, les ados à Hollywood - Jeudi 29 octobre 09 à 22h20 - 27/10/09

Teen spirit - SuperGrave ou l'apogée du style Apatow

par Alexandre Hervaud


En 2007, SuperBad (retitré SuperGrave, en France) s'impose comme le meilleur teen movie réalisé depuis...très longtemps.

Sur un pitch quasiment identique à celui d'American Pie (des lycéens en chaleur cherchent à se faire dépuceler avant la fin des cours), le long métrage de Greg Mottola, produit par Judd Apatow et co-écrit par Seth Rogen, illustre parfaitement cette période charnière de l'adolescence, ce moment tant redouté où s'éloignent les amis d'enfance, où les relations sexuelles passent du fantasme à la réalité...
Après SuperBad, Mottola a enchaîné avec Adventureland (sorti directement en DVD, en France), une autre superbe chronique adolescente sur fond de Velvet Underground. Si Apatow ne s'est jamais cantonné uniquement au teen movie (voir pour s'en convaincre son dernier film, Funny People), ses personnages sont souvent si «immatures», que même ses héros trentenaires semblent avoir leur place entre deux casiers, dans le hall d'un lycée.

Un peu comme si refuser de grandir, qu'on s'appelle Hughes, Lucas ou Apatow, loin d'être un défaut, était la principale vertu pour contribuer efficacement au genre.

Extrait

Dans SuperBad, le personnage de Seth se confie à son pote Evan, en lui racontant un épisode honteux de sa jeunesse. Il y est question d'une fâcheuse tendance à dessiner des phallus tout le temps et n'importe où...


Edité le : 23-10-09
Dernière mise à jour le : 27-10-09