Taille du texte: + -
Accueil > Culture > Square

Square

Un artiste livre son regard, en un lieu de son choix. Objectif ? Étonner !

> Cette semaine > Square #05 - Mike Leigh

Square

Un artiste livre son regard, en un lieu de son choix. Objectif ? Étonner !

Square

Dimanche 12 février 2012 à 11h45 - 08/02/12

Square #05 - Mike Leigh

Vous savez quoi ? Il est heureux (ou un après-midi avec Mike Leigh, quelques jours avant qu'il ne préside le jury de la 62e Berlinale).

Londres, quartier de Soho. C'est là que nous avons rendez-vous avec Mike Leigh, à son bureau, le siège de sa maison de production Thin Man Films, que le Britannique a fondé en 1989 pour produire et réaliser ses films en toute liberté, en toute indépendance.

Le rendez-vous est fixé à 14 h. Il est là à l’heure dite, avec une volontéd’en finir le plus rapidement possible. Oui, Mike Leigh n’aime pas trop les interviews, il faut donc commencer à tourner tout de suite. Par où commencer ? Par filmer sa caverne, le bureau où ses multiples récompenses sont exposées. Une palme, un lion, un léopard... Tous en or.

Et voilà qu’il s’embarque dans une explication, passionnante et drôle, de l’histoire de son quartier, et, en filigrane, de celle de Londres. On comprend alors rapidement pourquoi il aime filmer Londres, cette ville "qui vit au présent, cette ville moderne et palpitante". Et voilà qu’il s’engage sur le bonheur qu’il a de travailler avec ses acteurs, de tourner des films : "Je veux faire des films qui expriment des réactions positives aux choses de la vie." De là à le qualifier de cinéaste du bonheur, n’y pensez pas : il refuse le qualificatif. Bref, passons à autre chose.

Mike Leigh est un homme engagé dans tout ce qu’il fait. A la Berlinale qui débute cette semaine, même s’il adore l’ambiance de ce festival ouvert au public, il veut être très attentif à la qualité des films. Il n’en dira pas plus, devoir de réserve oblige.

Engagé aussi en politique, lui le "social-libéral" qui s’amuse du "bouffon" David Cameron, un Premier ministre qui veut désormais conditionner le financement du cinéma britannique à sa capacité à produire des blockbusters. Il n’a pas de mots assez durs contre lui et sa politique. Aujourd’hui, "la détresse sociale est partout".

Engagé enfin dans ses futurs projets de cinéaste. Depuis bientôt deux ans, il travaille sur une adaptation au cinéma de la vie de William Turner, "le peintre de la lumière". Pour lui, "c’est du velours que d’être plongé dans ses peintures, dans ses paysages et dans ses couleurs".

Alors, vous l’aurez compris, Mike Leigh est un cinéaste qui n'a du temps que pour faire comprendre la vie des autres et la restituer dans tous ses films en secouant son spectateur et en l'amusant aussi ! Vous savez quoi, il est heureux.

Lionel Jullien
Rédacteur en chef



Square : chaque dimanche à la mi-journée, un intellectuel ou un artiste pointe l'acuité de son regard sur deux actualités, la sienne et celle du monde, avant une carte blanche.

Square
samedi, 18 février 2012 à 06:45
Pas de rediffusion
(France, Allemagne, 2012, 43mn)
ARTE

Edité le : 26-12-11
Dernière mise à jour le : 08-02-12