Taille du texte: + -
Accueil > Monde > ARTE Journal

ARTE Journal

Le journal de l'actualité européenne

> > Romero for president

ARTE Journal - 21/09/11

Romero for president

George Romero est à Strasbourg pour présider le Festival européen du film fantastique. George Romero, c'est l'homme qui a révolutionné le film d'horreur en 1968, avec son cultissime "La nuit des morts vivants". Puis il s'est imposé avec 5 autres films de zombies, s'amusant toujours, grâce au gore et l'horreur, à écorcher la société américaine. Aujourd'hui, il est un réalisateur culte pour tous les amateurs du genre. Fanny Lépine l'a rencontré.

L'interview intégrale de George Romero :


Nous sommes au lendemain des commémorations du 11 septembre. Selon vous, comment la société américaine a-t-elle évolué en 10 ans ?


Et votre cinéma, a-t-il été influencé par le 11 septembre ?


Où trouvez-vous votre inspiration ?


Vous aimez les situations chaotiques. Selon vous, qu'est ce qui aujourd'hui dans le monde s'apparente le plus au chaos ?



Pour quelle raison avez-vous quitté les Etats-Unis ?


Vous avez surtout réalisé des films à petit budget. Est-ce pour vous une marque de frabrique ? Ou plutôt un obstacle qu'il a toujours fallu contourner ?



Vous aimez finir vos films dans des situations très chaotiques. C'est tout le contraire des "happy end". Vous considérez-vous comme nihiliste ?


Je sais que vous êtes fan de films classique, comme ceux de John Ford ou d'Alfred Hitchcock. Vous n'avez jamais eu envie de faire un film dramatique classique ?


Vous avez réalisé presqu'exclusivement des films fantastiques. Qu'est-ce qui vous plait tout particulièrement dans ce genre ?


Quel regard portez-vous sur le cinéma fantastique tel qu'il se fait aujourd'hui ?


A lire aussi


Edité le : 15-09-11
Dernière mise à jour le : 21-09-11