Taille du texte: + -
Accueil > Europe > Vidéoreportage Brésil > Vidéoreportage : Rio 2016

09/06/10

Rio 2016 : un rêve sportif pour transformer la réalité écologique

Les deux jeunes journalistes Iris Hartl et Joao Rocha Lima, loin des images de cartes postales, font l’état des lieux de l’environnement à Rio. Ils assistent au premier branle-bas de combat en vue des JO de 2016. Ce reportage nous éclaire aussi sur la détermination du Brésil à peser de tout son poids, avec les autres pays émergents, dans les négociations internationales sur le climat qui se poursuivront au-delà de la conférence de Copenhague.

précédente suivante

Sur le plan écologique, le Brésil a des défis immenses à relever dans les années à venir. Le pays a de grandes ambitions en matière de réduction de ses émissions de CO2 et de lutte contre la déforestation. Pour ce faire, le géant sud-américain ne souhaite pas se fixer d’objectifs chiffrés. Une position difficile à défendre devant les pays industrialisés dans les instances de l'Organisation des Nations unies sur le climat qui attendent des engagements clairs en échange de leur soutien financier. Les pays industrialisés ont néanmoins un intérêt à soutenir des pays émergents comme le Brésil s’ils veulent désamorcer les conséquences dramatiques du réchauffement climatique.

Avec l’attribution des jeux Olympique en 2016, le gouvernement brésilien est au pied du mur et n’a d’autre choix que de s’attaquer avec détermination à ses problèmes écologiques. Mais il est encore loin du compte, comme le montre ces images tournées à Rio de Janeiro.



POUR ALLER PLUS LOIN

  • Le dessous des cartes, « De Kyoto à Copenhague », de Jean-Christophe Victor dresse le bilan du sommet de Rio en 1992 sur l'environnement et du protocole de Kyoto, ratifié par 172 pays à l'exception notable des États-Unis et entré en vigueur en 2005.

Edité le : 18-12-09
Dernière mise à jour le : 09-06-10