Taille du texte: + -
Accueil > Cinéma > Court-circuit

Court-circuit

Court-circuit vous donne plus que du court: des films du monde entier, des portraits de réalisateurs, des making of, des zoom sur les écoles de cinéma, sur des festivals, des leçons d'animation et les "trucs" du cinéma.

> Court-circuit #592 > Rencontre : Pierre Makyo

samedi, 16 juin 2012 à 00:15 - 20/06/12

Rencontre : Pierre Makyo

Un scénariste dessinateur de bandes dessinées se lance dans cinéma.

Après des débuts au Journal de Spirou, Makyo connaît le succès en 1981 en créant avec Laurent Vicomte la série « Balade au bout du monde ». Il abandonne le dessin dans les années 2000 pour se concentrer exclusivement à l’écriture de scénarios et de fil en aiguilles à la réalisation de courts métrages.

Makyo aime les contes. Né à Dunkerque sur la mer du Nord, il a été bercé par les histoires que lui racontait son grand père pêcheur d'Islande. C'est d'ailleurs à cet homme extraordinaire qu'il a consacré sa première bande dessinée.

Aujourd'hui, Pierre Fournier alias Makyo se sert de sa technique de dessinateur pour storyboarder ses films. Bien sûr le cinéma est beaucoup plus lourd techniquement et financièrement alors que la BD est l'univers du tout possible. Seulement voilà, un jour une énorme frustration s'est emparée de lui : il avait soif de sons, de mouvements, de musiques, de vrais gens pour exprimer son amour des contes. « Je te vois » est un film sans parole à deux personnages interprétés par des professionnels.

C'est un peu la réalisation d'un rêve, car Pierre est parvenu à faire son premier film ; mais c'est aussi un message simple adressé à tous ceux qui rêvent et ils sont myriades : « plus on s'accroche à un rêve plus il a des chances de se réaliser ». Makyo est à un tournant de sa vie. Le passage au cinéma ne se fait pas sur un claquement de doigt. A 60 ans, il a dû apprendre un nouveau métier, un métier très exigeant. Il a conscience du chemin qui lui reste à parcourir avant de se lancer dans la réalisation d'un long métrage. Son prochain grand rêve.

En écoutant Makyo on est séduit par son énergie qu'il tire de sa pratique du Zen et par sa connaissance du conscient et du subconscient d'un public qu'il espère de plus en plus nombreux. « Je te vois » est le premier. Depuis il a tourné un autre court métrage dans la ville du Mans : « Esprit Simple » avec des comédiens professionnels. Une autre histoire tendre comme son cinéma, sorte de poème métaphysique, où les personnages évoluent dans un monde au bout du monde et de l'amour.


"Je te vois" de Pierre Makyo

mercredi, 27 juin à 05h40

Tous les soirs, un homme regarde la télévision dans sa caravane.


Portrait : Pieter Dirkx

mercredi, 27 juin à 05h00

Le réalisateur et peintre Pieter Dirkx ouvre les portes de son univers et il évoque son travail.



"Pinhas" de Pini Tavger

samedi, 16 juin à 01h15

D'origine russe, le petit Pinhas et sa mère ont immigré récemment en Israël ...


Court-circuit
mercredi, 27 juin 2012 à 05:00
Pas de rediffusion
(94mn)
ZDF

Edité le : 02-06-12
Dernière mise à jour le : 20-06-12