Accueil > Programmes
TV Guide
Affichage en colonnes Affichage en lignes
19:00
Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Ma rediffusion
Ma rediffusion

Douces France(s)

En Normandie

DÉTAILS
Dossier
Fermer

Tout autour du monde, cinq hommes, inventeurs de la cuisine de demain, s’appuient sur les traditions culinaires et agricoles et mettent en valeur l’écosystème de leur région pour régaler leurs convives et réfléchir à notre destin alimentaire.

accéder au dossier Le bonheur est dans l'assiette

jeudi, 26 janvier 2012 à 19:00

Rediffusions :
02.02.2012 à 16:35
09.02.2012 à 13:30
03.01.2013 à 20:05
24.01.2013 à 12:05
Douces France(s)
(France, 2011, 43mn)
ARTE
Réalisateur: Xavier Lefebvre

Stéréo 16 / 9 HD natif

Un superbe panorama des plus belles régions de France. Aujourd'hui : la Normandie et sa douceur de vivre.

À Giverny depuis trente ans, Gilbert entretient les jardins et la mémoire de Claude Monet. Au Bec-Hellouin, dans l'Eure, Charles et Perrine inventent le bio de demain dans leur ferme en permaculture - et ça marche ! En arrière des falaises de craie, dans le pays de Caux, la culture du lin est une solide tradition locale : pour Guillaume, fils et petit-fils de liniculteurs, c'est justement l'heure de la récolte. Le Calvados est le seul département français à avoir donné son nom à une eau-de-vie... pour Christian et son fils Guillaume, producteurs de calvados près de Pont-l'Évêque, l'assemblage et la dégustation des spiritueux est un art qui ne s'improvise pas...



19:45
Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Ma rediffusion
Ma rediffusion

ARTE Journal

Nouvel horaire, nouvelle durée, nouveaux décors et… nouveau visage !

DÉTAILS
Dossier
Fermer

Le journal de l'actualité européenne

accéder au dossier ARTE Journal

jeudi, 26 janvier 2012 à 19:45

Rediffusions :
Pas de rediffusion
ARTE Journal

16 / 9

Nouvel horaire, nouvelle durée, nouveaux décors et… nouveau visage !

Désormais entièrement présente en français, un JT avec de nouvelles rubriques, toujours tourné vers l'actualité internationale. Nouvelle venue sur ARTE, Leïla Kaddour-Boudadi alterne avec Marie Labory une semaine sur deux pour l’animer.

20:05
Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Ma rediffusion
Ma rediffusion

28 minutes

Comment se fabrique le récit d’un drame ?

DÉTAILS

jeudi, 26 janvier 2012 à 20:05

Rediffusions :
Pas de rediffusion
28 minutes
(France, 2012, 28mn)
ARTE F
Présentateur: Élisabeth Quin

16 / 9 HD natif

Élisabeth Quin et son invité passent au crible un thème d'actualité et le mettent en résonnance avec le monde de la culture et du savoir.

28 minutes, un magazine quotidien consacré à un sujet d'actualité, une manière originale de relier le bruit du monde à la culture au sens large. La rencontre entre l'actualité et le regard d'une personnalité venue du monde de la culture, enrichie de points de vue historique, scientifique, économique, humoristique, polémique... Aujourd'hui : comment se fabrique le récit d’un drame ? L'écrivain, Régis Jauffret, répond à la question.



20:35
Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Ma rediffusion
Ma rediffusion

Les Tudors 5

Histoire, sexe et trahisons : la suite des sulfureuses aventures d'Henri VIII dans une Angleterre qui gronde.

DÉTAILS

jeudi, 26 janvier 2012 à 20:35

Rediffusions :
28.01.2012 à 01:50
Les Tudors 5
(Canada, Etats-Unis, Irlande, 2009, 50mn)
ARTE F
Réalisateur: Ciarán Donnelly
Image: Ousama Rawi
Musique: Trevor Morris
Montage: Wendy Hallam Martin
Acteur: Alan Van Sprang (Francis Bryan), Annabelle Wallis (Jane Seymour), Charlotte Salt (Ursula Misseldon), David Bradley (Will Somers), Henry Cavill (Charles Brandon), James Frain (Cromwell), Jonathan Rhys Meyers (Le roi Henry VIII), Mark Hildreth (Cardinal Reginald Pole), Max von Sydow (Cardinal von Waldburg), Sarah Bolger (Lady Mary)
Auteur: Michael Hirst
Costumier: Joan Bergin
Décors: Eliza Solesbury
Production: Canadian Broadcasting Corporation, Peace Arch Entertainment, Showtime Networks Inc
Producteur: James Flynn, John Weber
Son: Daniel Birch

Malentendant Stéréo 16 / 9 Version multilingue HD natif

Histoire, sexe et trahisons : la suite des sulfureuses aventures d'Henri VIII dans une Angleterre qui gronde.

Henri a du mal à surmoner la mort de Jeanne et ne reçoit personne, hormis bon bouffon. En conséquence, des assassinats sont perpétrés contre les amis de la couronne, ce qui inquiète vivement Cromwell...

21:25
Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Ma rediffusion
Ma rediffusion

Les Tudors 6

Henri cherche une nouvelle épouse et le choix s'avère particulièrement difficile ...

DÉTAILS

jeudi, 26 janvier 2012 à 21:25

Rediffusions :
28.01.2012 à 02:40
Les Tudors 6
(Canada, Etats-Unis, Irlande, 2009, 52mn)
ARTE F
Réalisateur: Ciarán Donnelly
Image: Ousama Rawi
Musique: Trevor Morris
Montage: Lisa Grootenboer
Acteur: Alan Van Sprang (Francis Bryan), Charlotte Salt (Ursula Misseldon), Gerard McSorley (Robert Aske), Henry Cavill (Charles Brandon), James Frain (Cromwell), Jonathan Rhys Meyers (Le roi Henry VIII), Joss Stone (Anne de Clèves), Mark Hildreth (Cardinal Reginald Pole), Sarah Bolger (Lady Mary)
Auteur: Michael Hirst
Costumier: Joan Bergin
Décors: Eliza Solesbury
Production: Canadian Broadcasting Corporation, Peace Arch Entertainment, Showtime Networks Inc
Producteur: James Flynn, John Weber
Son: Daniel Birch

Malentendant Stéréo 16 / 9 Version multilingue HD natif

Histoire, sex et trahisons : la suite des sulfureuses aventures d'Henri VIII dans une Angleterre qui gronde.

Le roi fait arrêter toute la famille du cardinal Pole, y compris sa mère, Lady Salisbury. Tous sont soupçonnés de trahison et de complicité avec le cardinal, que le roi déteste par-dessus tout. En même temps Henri cherche une nouvelle épouse et le choix s'avère particulièrement difficile ...

22:20
Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Ma rediffusion
Ma rediffusion

Virus contre bactéries

Les maladies infectieuses restent la première cause de mortalité dans le monde.

DÉTAILS
Dossier
Fermer

Les mécanismes neuronaux de la lecture, ou encore, comment la structure et le fonctionnement du cerveau déterminent la meilleure façon d'apprendre à lire

accéder au dossier Les chemins de la lecture

jeudi, 26 janvier 2012 à 22:20

Rediffusions :
01.02.2012 à 11:30
04.02.2012 à 10:40
Virus contre bactéries
(Allemagne, 2011, 52mn)
ZDF
Réalisateur: Stefanie Schmidt

Stéréo 16 / 9 HD natif

Les maladies infectieuses restent la première cause de mortalité dans le monde. Avec la recrudescence de souches résistant aux antibiotiques, il est urgent de trouver d'autres traitements.

Les bactéries résistantes aux antibiotiques sèment le trouble dans les hôpitaux et sont mises sous haute surveillance par les autorités sanitaires. Existe-t-il des alternatives pour traiter des infections qui résistent aux antibiotiques ? Peut-être, avec les phages, des virus sans danger pour l'homme mais mortels pour les bactéries et qui pourraient, demain, remplacer les antibiotiques. Reste à maîtriser des méthodes thérapeutiques surprenantes, imaginées en France dans les années 1930 par Félix d'Hérelle, mais appliquées aujourd'hui à l'Institut Elavia de Tbilissi, en Géorgie.

Une alternative aux antibiotiques
La découverte de la pénicilline en 1928 suscita d'immenses espoirs dans la lutte contre les bactéries. Or avant lui, un autre Britannique, Frederick Twort avait découvert en 1915 les bactériophages (ou phages). Ses recherches furent relayées par le Français Félix d'Hérelle. Les phages sont des virus sans danger pour l'homme, mais mortels pour les bactéries. Car contrairement aux antibiotiques, ils s'attaquent chaque fois à un seul type de bactérie et ont donc une action plus ciblée. Les phages ont été largement utilisés en recherche fondamentale, en particulier dans les domaines de la biologie moléculaire et du génie génétique. En tant qu'agent antibactérien, ils sont d'excellents conservateurs alimentaires.
En médecine humaine, les Soviétiques furent les premiers à les utiliser durant la Seconde guerre mondiale. Ce qui mena à la création à Tbilissi de l'Institut Eliava qui a développé la production de phages et des traitements de pointe utilisés ensuite dans tous les pays du bloc communiste. En France, le professeur Alain Dublanchet a découvert à l'Institut Pasteur cette technique encore peu répandue et voudrait la promouvoir. Il souhaite notamment en faire bénéficier un de ses patients menacé d'amputation à la suite d'une maladie nosocomiale. Il lui faut s'en remettre pour ce faire à ses collègues de Tbilissi. Mais leur institut est aujourd'hui menacé de fermeture, faute de moyens. Car les pays occidentaux ne croient guère à cette méthode qui pourrait être pourtant une formidable alternative face à l'inefficacité croissante des antibiotiques.

23:15
Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Ma rediffusion
Ma rediffusion

Les gars et les filles

Un autoportrait sur le thème à tiroirs de la féminité, choisie ou subie.

DÉTAILS

jeudi, 26 janvier 2012 à 23:15

Rediffusions :
30.01.2012 à 11:10
01.08.2013 à 23:30
Les gars et les filles
(France, 2011, 52mn)
ARTE F
Réalisateur: Pauline Horovitz

Malentendant Stéréo 16 / 9

Un autoportrait familial réjouissant et baroque sur le thème à tiroirs de la féminité, choisie ou subie.

"On ne naît pas fille, on le devient", tout le monde sait ça depuis Simone de Beauvoir. Aussi la réalisatrice, qui a vécu, enfant, dans la hantise de la féminité à venir, s'interroge-t-elle : comment la construction s'est-elle opérée en elle-même ? Quelles injonctions, tacites ou formulées, ont façonné cette jeune femme en train de se maquiller, et dont la caméra renvoie l'image comme un miroir ? Décidée à comprendre comment s'est opérée en elle la construction des genres et leur signification, elle entreprend de poser la question à la source : la famille. Et met sur la sellette, les uns après les autres, son père, sa mère, sa soeur, son frère, ses tantes ou ses cousines. La récolte offre un joyeux mélange des genres, plus inventaire à la Prévert qu'autoanalyse familiale : de la possibilité ou non de porter "des jupes et des bottes" à la répartition des tâches dans le foyer en passant par l'analyse des prières hébraïques liées à l'appartenance à tel ou tel sexe, ou par cet étrange conseil, hérité de la lignée maternelle, qui donne son sous-titre au film...

L'art du papier peint
La séquence inaugurale donne le ton. Face à un papier peint spectaculaire (chacune des pièces de son appartement s'orne d'un motif différent, tout aussi audacieux, qu'on découvrira au fur et à mesure), le papa de Pauline passe gravement en revue diverses chemises pour choisir, en accord avec sa fille, la teinte la mieux assortie à ses murs. À première vue ces deux là partagent un tempérament comique hors-pair, qui ne se démentira pas par la suite. Cet équilibre précaire entre le sérieux et le foutraque, qui amène souvent le spectateur au bord du fou-rire, est-il un secret de fabrication personnel ou une marque de fabrique collective ? On ne parvient jamais vraiment à savoir si dans cette galerie de portraits de famille, émaillée de photos et de films d'archives, la drôlerie vacharde est pleinement consentie par tous les protagonistes. Mais cette incertitude contribue au plaisir qu'on éprouve à la parcourir. Pauline Horovitz possède l'art du détail décalé, qui subvertit en douce son propre dispositif. Si elle ne répond pas vraiment à la plupart de ses abyssales questions (par exemple, pourquoi dit-on "Sois un homme mon fils" et jamais "Sois une femme ma fille" ?), elle offre en tout cas, avec le renfort de sa pittoresque tribu, de bien jolies variations sur le thème.