Accueil > Programmes
TV Guide
Affichage en colonnes Affichage en lignes
19:45
Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Ma rediffusion
Ma rediffusion

ARTE Journal

Un JT toujours tourné vers l'actualité internationale

DÉTAILS
Dossier
Fermer

Le journal de l'actualité européenne

accéder au dossier ARTE Journal

samedi, 31 mars 2012 à 19:45

Rediffusions :
Pas de rediffusion
ARTE Journal
(France, Allemagne, 2012, 15mn)
ARTE

16 / 9

Un JT toujours tourné vers l'actualité internationale

Désormais entièrement présente en français, un JT avec de nouvelles rubriques, toujours tourné vers l'actualité internationale. Un seul journal de vingt minutes pour deux éditions décalées de part et d'autre du Rhin. À 19.45 en France (contre 19.10 en Allemagne), le JT du soir est désormais présenté exclusivement en français pour plus de clarté et de fluidité. Nouvelle venue sur ARTE, Leïla Kaddour-Boudadi alterne avec Marie Labory une semaine sur deux pour l'animer.

20:00
Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Ma rediffusion
Ma rediffusion

360° - Géo

Sercq, îlot sauvage de la Manche

DÉTAILS

samedi, 31 mars 2012 à 20:00

Rediffusions :
01.04.2012 à 13:00
06.04.2012 à 10:30
07.04.2012 à 09:50
11.06.2012 à 09:40
18.06.2012 à 07:00
17.06.2013 à 12:40
14.01.2014 à 12:45
18.01.2014 à 09:40
360° - Géo
(Allemagne, 2011, 52mn)
ARTE
Réalisateur: Mirella Pappalardo

Stéréo 16 / 9 HD natif

La découverte de la démocratie par la plus petite des îles Anglo-Normandes.

Au beau milieu de la Manche, entre Jersey et Guernesey, Sercq (Sark en anglais) a une superficie de 5,5 km², soit la moitié du bois de Vincennes. Accessible uniquement par ferry, c'est la plus petite des trois îles Anglo-Normandes. Elle abritait encore tout récemment la dernière société féodale d'Europe, composée de six cents habitants menant une vie paisible et proche de la nature. Mais l'introduction de la démocratie en 2008 a bouleversé leur mode de vie. Beaucoup craignent de voir éclater la communauté insulaire qui s'est construite pendant un demi-siècle.

20:45
Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Ma rediffusion
Ma rediffusion

Titanic, l'ultime scénario

Cent ans après le naufrage, des experts du Titanic sont sur le point de reconstituer le scénario final de la tragédie. Une enquête scientifique captivante.

DÉTAILS

samedi, 31 mars 2012 à 20:45

Rediffusions :
01.04.2012 à 13:50
15.04.2012 à 10:25
21.04.2012 à 10:45
24.04.2012 à 10:30
11.01.2014 à 20:50
12.01.2014 à 10:35
16.01.2014 à 16:25
20.01.2014 à 16:25
07.02.2014 à 16:30
19.02.2014 à 16:30
Titanic, l'ultime scénario
(France, 2012, 51mn)
ARTE F
Réalisateur: Herlé Jouon

Malentendant Stéréo 16 / 9 HD natif

Cent ans après le naufrage, des experts du Titanic sont sur le point de reconstituer le scénario final de la tragédie. Une enquête scientifique captivante.

Le 14 avril 1912, quatre jours après son départ de Southampton, le Titanic, géant des mers long de 269 mètres, heurte un iceberg et fait naufrage, causant la mort de mille cinq cents personnes. Comment ce paquebot réputé insubmersible a-t-il pu sombrer dans les eaux glacées de l'Atlantique lors de sa traversée inaugurale ? Cent ans après, des scientifiques poursuivent leurs investigations pour déterminer les circonstances exactes de la tragédie. L'un d'eux, le Français Paul-Henri Nargeolet a fait partie de l'une des premières équipes à explorer l'épave du navire, qui repose à 3 800 mètres de profondeur. Depuis vingt-cinq ans, ce spécialiste, aujourd'hui chef d'expédition pour RMS Titanic, la société qui gère les droits de l'épave, tente de rassembler les pièces du puzzle de cette catastrophe maritime.

Les dernières minutes du Titanic
De New York à Terre-Neuve en passant par Belfast et Washington, ce film nous entraîne dans le sillage de Paul-Henri Nargeolet, au coeur d'une enquête scientifique qui a abouti à la remise en cause progressive des conclusions officielles de 1912. Avec le concours d'architectes navals, d'historiens, d'ingénieurs, de géologues et d'informaticiens, il confronte les théories d'hier aux découvertes d'aujourd'hui. Dans le plus grand simulateur de navigation au monde, on découvre que l'officier qui était à la barre au moment où s'est présenté l'iceberg aurait agi dans l'urgence, sans prendre en compte la règle d'or selon laquelle il faut conserver sa vitesse pour manoeuvrer plus rapidement. Avec une spécialiste des métaux anciens, on apprend que la coque du paquebot s'est percée en six points parce que les rivets, fabriqués avec du fer de mauvaise qualité, auraient cédé sous la pression de l'eau. Depuis la localisation de l'épave en 1985, on sait aussi que le navire s'est brisé en deux avant de sombrer dans les eaux. Mais comment l'expliquer ? Deux experts présentent une nouvelle théorie sur les dernières minutes du Titanic : selon eux, le bateau ne se serait pas rompu au niveau des ponts supérieurs mais par le fond de la coque. En s'appuyant sur des images sous-marines, des documents et témoignages datant de 1912, des modélisations informatiques et des reconstitutions en 3D, ce documentaire passionnant nous livre les réalités scientifiques et techniques d'une tragédie aujourd'hui centenaire.



21:35
Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Ma rediffusion
Ma rediffusion

John Law

La Banque Royale et le krach de 1720

DÉTAILS

samedi, 31 mars 2012 à 21:35

Rediffusions :
01.04.2012 à 14:45
11.04.2012 à 03:55
John Law
(Allemagne, 2011, 52mn)
ZDF
Réalisateur: Wolf Truchsess von Wetzhausen, Stefan Jäger

Stéréo 16 / 9 HD natif

Bulle financière, délits d'initiés, spéculation et actions toxiques... : un scandale d'il y a trois siècles qui présente d'étonnants points communs avec la crise actuelle.

John Law, né en 1671 à Edimbourg, est très tôt doué pour les jeux de hasard et les calculs de probabilité. Il écume avec succès les salons londoniens. Mais ayant tué un rival en duel, il est condamné à mort. Il réussit à s'enfuir en Hollande en 1695. Il y étudie les systèmes financiers en vigueur, puis fait de même à Paris et en Italie. Enfin gracié chez lui, il écrit des Considérations sur le numéraire et le commerce. À la mort de Louis XIV, il gagne la confiance du régent Philippe d'Orléans. La France est endettée et Law suggère en 1716 la création d'une banque privée que le régent érige en 1718 en banque royale. Elle a le droit d'émettre des billets au porteur en écus ; elle décide ensuite de le protéger des variations des monnaies. Les affaires sont d'abord florissantes, la spéculation gonflant le cours des actions. Mais dès l'année suivante, les bénéfices se font attendre et on assiste à des fuites de capitaux à l'étranger. Pour faire face, Law fait miroiter les immenses réserves d'or découvertes en Louisiane et au Mississipi. Il invente donc l'émission d'une action populaire pour les exploiter. L'engouement est extraordinaire. Mais la situation se dégrade plus rapidement que prévu et bientôt la révolte gronde...
Pour commenter les crises financières d'hier et d'aujourd'hui, des experts allemands et français prennent la parole, notamment  Hugues Le Bret, ancien directeur de la communication du groupe Société Générale.

22:30
Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Ma rediffusion
Ma rediffusion

"Moi je"

Udo Kier, comédien

DÉTAILS
Dossier
Fermer

Aliment ou produit d'hygiène buccale ? Friandise ou drogue douce ? Vert chlorophylle ou rose bubble ?

accéder au dossier Chewing Gum - Le mystère des bulles de gomme

samedi, 31 mars 2012 à 22:30

Rediffusions :
03.04.2012 à 14:15
12.04.2012 à 03:55
"Moi je"
(Allemagne, 2011, 43mn)
RB
Réalisateur: Jeremy Fekete

16 / 9 HD natif

Avec plus de deux cent cinquante films à son actif, Udo Kier est l'un des rares acteurs allemands à avoir réussi à Hollywood.

Depuis longtemps connu en Allemagne, où il a commencé sa carrière auprès de Fassbinder (Lili Marleen, Lola, une femme allemande), Udo Kier crève l'écran outre-Atlantique en 1991, grâce à un second rôle marquant dans My own private Idaho de Gus van Sant. Il s'installe alors à Palm Springs, non loin d'Hollywood, dans une ancienne bibliothèque qu'il a sauvée de la destruction. Il reste cependant ancré dans le cinéma européen, notamment grâce à son ami Lars von Trier, qui l'a fait tourner dans Breaking the waves et Melancholia.

J.P. Fekete signe un portrait d'Udo Kier en forme de road movie. Le bitume des highways défile à travers des paysages qui sont à eux seuls des décors de cinéma, entre le Mont San Jacinto et une ville-fantôme désertée depuis les années 1940. Par la multiplication des points de vue, le spectateur est invité à prendre de la hauteur, puis à redescendre, suivant ainsi les hauts et les bas de la carrière d'un comédien excentrique. Celui-ci prend la pose, s'amuse et critique le monde qui l'entoure, jouant tour à tour le cowboy et l'enfant terrible.

23:15
Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Ma rediffusion
Ma rediffusion

Tracks

Magazine musical

DÉTAILS
Dossier
Fermer

Tracks fait le tour des sons et des cultures qui dépassent les bornes, tous les samedis à partir de 23h.


accéder au dossier Tracks

samedi, 31 mars 2012 à 23:15

Rediffusions :
03.04.2012 à 05:00
06.04.2012 à 02:40
Tracks
(France, 2012, 52mn)
ARTE F

16 / 9 HD natif

Magazine musical

Peter Lord
Peter Lord remet la main à la pâte. Le papa de Wallace et Gromit revient  avec Les pirates ! Bons à rien, mauvais en tout.

Lemi Ghariokwu
Ses travaux récents célèbrent Les héros noirs, de Barak Obama à Michael Jackson. Le king de l'Afropop Art est pour la première fois à Paris à l'occasion de l'exposition "Force Noire".

The Adicts
Au moment de leur formation en 1975, The Adicts reprennent le look des droogs, les vilains garçons d'Orange mécanique de Kubrick. Trente-cinq ans après, le punk n'est pas mort et les droogs bougent encore !

Bound Dance
Emballés dans du plastique ou coincés dans un tunnel, les adeptes de la Bound Dance (Cecilia Bengolea et François Chaignaud, la compagnie Clair Obscur, Jörg Müller) expérimentent la claustrophobie.

Sallie Ford
Avec son look de petite fille dans la prairie version fifties, la chanteuse rock'n'roll crie sa colère contre la musique actuelle et pioche dans la mallette aux vinyles de Tracks.

Michelangelo Pistoletto
Retour sur le parcours de l'artiste italien, chantre de l'arte povera, ou "art pauvre".