Accueil > Programmes
TV Guide
Affichage en colonnes Affichage en lignes
19:00
Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Rappelle moi
Rappelle moi
Ma rediffusion
Ma rediffusion

Les côtes de l'Irlande

Dublin et les plages de l'est

DÉTAILS
Dossier
Fermer

Tout autour du monde, cinq hommes, inventeurs de la cuisine de demain, s’appuient sur les traditions culinaires et agricoles et mettent en valeur l’écosystème de leur région pour régaler leurs convives et réfléchir à notre destin alimentaire.

accéder au dossier Le bonheur est dans l'assiette

ZDF / © Marion Reischmann

lundi, 25 juin 2012 à 19:00

Rediffusions :
02.07.2012 à 17:35
07.07.2012 à 10:40
19.04.2014 à 15:55
30.04.2014 à 07:45
Les côtes de l'Irlande
(Allemagne, 2011, 43mn)
ZDF
Réalisateur: Corinna von Düszeln

16 / 9 HD natif

Du lundi au vendredi à 19.00, un voyage en cinq étapes le long du littoral atlantique de "l'Île verte".

Au coeur de la culture irlandaise, on explore Dublin et sa région, de la Carlingford Bay, réputée pour ses huîtres dans le monde entier, aux célèbres vieux pubs de la capitale irlandaise, en passant par la bibliothèque de Trinity College et le site préhistorique de Newgrange, plus ancien encore que celui de Stonehenge. Non loin de la côte, les jardins de Powercourt offrent d'impressionnantes roseraies, tandis que les conteurs de la House of Storytelling perpétuent la tradition orale irlandaise.

19:45
Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Ma rediffusion
Ma rediffusion

ARTE Journal

Un JT toujours tourné vers l'actualité internationale

DÉTAILS
Dossier
Fermer

Le journal de l'actualité européenne

accéder au dossier ARTE Journal

lundi, 25 juin 2012 à 19:45

Rediffusions :
Pas de rediffusion
ARTE Journal
(France, Allemagne, 2012, 20mn)
ARTE

16 / 9

Un JT toujours tourné vers l'actualité internationale.

Désormais entièrement présente en français, un JT avec de nouvelles rubriques, toujours tourné vers l'actualité internationale. Un seul journal de vingt minutes pour deux éditions décalées de part et d'autre du Rhin. À 19.45 en France (contre 19.10 en Allemagne), le JT du soir est désormais présenté exclusivement en français pour plus de clarté et de fluidité. Nouvelle venue sur ARTE, Leïla Kaddour-Boudadi alterne avec Marie Labory une semaine sur deux pour l'animer.

20:05
Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Ma rediffusion
Ma rediffusion

28 minutes

Chaque jour à 20.05, Élisabeth Quin et son invité passent au crible un thème d'actualité.

DÉTAILS
Dossier
Fermer

Elisabeth Quin et son équipe décryptent l'actualité autrement.

accéder au dossier 28 minutes, du lundi au vendredi à 20h05

lundi, 25 juin 2012 à 20:05

Rediffusions :
Pas de rediffusion
28 minutes
(France, 2012, 30mn)
ARTE F
Présentateur: Élisabeth Quin

16 / 9 HD natif

Chaque jour à 20.05, Élisabeth Quin et son invité passent au crible un thème d'actualité et le mettent en résonance avec le monde de la culture et du savoir.

28 minutes, c'est un magazine quotidien consacré à un sujet du moment, une manière originale de relier le bruit du monde à la culture au sens large. La rencontre entre l'actualité et le regard d'une personnalité, enrichie de points de vue historique, scientifique, économique, humoristique, polémique...
A la Une ce soir, un nageur handicapé qui a traversé la Mer rouge le 21 juin dernier : Philippe Croizon. Amputé des bras et des jambes, il est porteur d’un projet symbolique relevant de l’exploit : relier chacun des cinq continents à la nage, entre les mois de mai et août. Selon ses propres termes, il s’agit d’un « acte égalitaire de paix, de solidarité et de partage entre tous les hommes valides et invalides ». D’où notre question du jour : Notre regard sur le handicap a-t-il changé ? Invités plateau: Jérôme BEL, Chorégraphe et Monique PELLETIER, Présidente du Conseil National Handicap.

20:35
Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Ma rediffusion
Ma rediffusion

Fontane - Effi Briest

Rejetée de tous, Effi Briest paye au prix fort sa liaison avec un jeune officier. Dans ce film étonnant, Fassbinder révèle un extraordinaire talent d'adaptateur.

DÉTAILS

lundi, 25 juin 2012 à 20:35

Rediffusions :
Pas de rediffusion
Fontane - Effi Briest
(Allemagne, 1974, 135mn)
ZDF
Réalisateur: Rainer Werner Fassbinder
Scénariste: Rainer Werner Fassbinder, nach einem Roman von Theoder Fontane
Image: Dietrich Lohmann, Jürgen Jürges
Musique: Saint-Saëns, Beethoven, Spohr
Montage: Thea Eymèsz
Acteur: Hanna Schygulla, Ulli Lommel, Ursula Strätz, Irm Herrmann, Karl-Heinz Böhm, Andrea Schober, Wolfgang Schenck (Instetten), Lilo Pempeit (Madame Briest), Herbert Steinmetz (Monsieur Briest)
Production: Tango Film, Rainer Werner Fassbinder Foundation

N & B Stéréo HD natif

Rejetée de tous, Effi Briest paye au prix fort sa liaison avec un jeune officier. Dans ce film étonnant, Fassbinder révèle un extraordinaire talent d'adaptateur.

À 17 ans, Effi Briest épouse le baron von Instetten, conseiller d'État de vingt ans son aîné. Elle vit recluse dans une grande demeure au nord de la Baltique et ne trouve pas auprès de son mari la tendresse souhaitée. Elle rencontre le jeune major Crampers, dont elle tombe amoureuse. Mais le baron est muté à Berlin. Ce n'est que six ans plus tard, lorsqu'il découvre la correspondance des deux amants, qu'il apprend l'infidélité de son épouse. Il provoque en duel le major Crampers et le tue. Il obtient le divorce et refuse la garde de leur fillette à Effi. Désespérée, rejetée de tous, Effi tombe malade, convaincue qu'elle mérite de déchoir...

Fidélité
Du célèbre roman de son compatriote Theodor Fontane, paru en 1895, Fassbinder a repris sans les modifier la plus grande partie des dialogues. Tout l'art du film consiste en cette défense et illustration d'une oeuvre "classique". Le réalisateur a justifié ainsi cette adaptation : "La littérature doit être le sujet exact du film." De fait, chaque séquence commence par une image arrêtée, comme un début de chapitre. Mais la richesse, la beauté et la force de la mise en images donnent une autre dimension au film que celle de l'illustration. Cette adaptation fidèle est aussi une recréation où les interprètes, notamment Hanna Schygulla, apportent leur sensibilité. On a pu s'étonner de voir un réalisateur aussi peu conformiste que Fassbinder s'atteler à cette adaptation d'un roman du XIXe siècle, mais on s'étonne davantage encore de le voir reconstituer toute une époque avec fidélité, au point d'intituler son film Fontane - Effi Briest pour bien montrer qu'il entend servir l'oeuvre du romancier allemand. Il s'est d'ailleurs attribué le rôle du narrateur invisible qui récite des passages du roman au début et à la fin du film.

22:50
Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Ma rediffusion
Ma rediffusion

L'amour est plus froid que la mort

Petit souteneur sans envergure, Franz vit à Munich avec Joanna, l'une de ses "protégées"...

DÉTAILS

lundi, 25 juin 2012 à 22:50

Rediffusions :
Pas de rediffusion
L'amour est plus froid que la mort
(Allemagne, 1969, 85mn)
ZDF
Réalisateur: Rainer Werner Fassbinder
Scénariste: Rainer Werner Fassbinder
Image: Dietrich Lohmann
Musique: Peer Raben, Holger Münzer
Montage: Franz Walsch
Acteur: Ulli Lommel, Hanna Schygulla, Rainer Werner Fassbinder, Katrin Schaake, Liz Söllner, Gisela Ott, Ursula Strätz
Production: Antiteater-X-Film, Rainer Werner Fassbinder Foundation
Producteur: Peer Raben, Holger Münzer

VOST 16 / 9 HD natif

Le premier long métrage de Fassbinder est un film noir aux figures tragiques dans le milieu du banditisme, où débute une certaine Hannah Schygulla.

Petit souteneur sans envergure, Franz vit à Munich avec Joanna, l'une de ses "protégées", dont il est amoureux. Il a des principes : il refuse de travailler pour le syndicat du crime. Le parrain local lui envoie un truand sans scrupules, Bruno, pour le circonvenir. Franz se prend d'amitié pour ce dernier, jusqu'à partager avec lui les faveurs de sa belle. Mais Joanna perçoit la violence meurtrière de Bruno, et ne sait comment protéger Franz de son influence désastreuse.

Contre les sentiments
Le premier long métrage de Fassbinder fait écho à la fois au film noir et à des figures tragiques venues du théâtre. Avec une mise en scène minimaliste et sur fond de banlieues munichoises sinistres, la quête d'identité du trio ne peut conduire qu'à la solitude et au désespoir. Franz est le premier héros de Fassbinder victime de l'amour : "C'est un film contre les sentiments, parce que je crois que les sentiments peuvent être source de manipulation et que les gens en abusent effectivement", a dit le cinéaste, qui l'a dédié à Chabrol, Rohmer et au couple Straub Huillet, auteur d'un travelling nocturne "recyclé" ici.