Accueil > Programmes
TV Guide
Affichage en colonnes Affichage en lignes
19:30
Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Ma rediffusion
Ma rediffusion

ARTE Cannes

Les temps forts de l'actualité cannoise

DÉTAILS
Dossier
Fermer

Pour marquer les deux ans du début de la révolte civile dans le pays, ARTE offre une réelle visibilité au travail de réalisateurs syriens.

accéder au dossier Syrie, le souffle de la révolte

mercredi, 16 mai 2012 à 19:30

Rediffusions :
Pas de rediffusion
ARTE Cannes
(France, Allemagne, 2012, 15mn)
ARTE

16 / 9

Les temps forts de l'actualité cannoise présentés en alternance par Annette Gerlach et Marie Labory, en direct de la plage du Majestic.

Du 16 au 26 mai à 19.30, Annette Gerlach et Marie Labory suivent les temps forts du festival en compagnie de leurs invités. Présentée en direct de la plage du Majestic de Cannes, cette émission quotidienne décryptera l'actualité cannoise à travers des chroniques, des reportages et des interviews. Et le dimanche 27 mai à 20.10, ne manquez pas l'édition spéciale consacrée au palmarès.

19:45
Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Ma rediffusion
Ma rediffusion

ARTE Journal

Un JT toujours tourné vers l'actualité internationale

DÉTAILS
Dossier
Fermer

Le journal de l'actualité européenne

accéder au dossier ARTE Journal

mercredi, 16 mai 2012 à 19:45

Rediffusions :
Pas de rediffusion
ARTE Journal
(France, Allemagne, 2012, 20mn)
ARTE

16 / 9

Un JT toujours tourné vers l'actualité internationale.

Désormais entièrement présente en français, un JT avec de nouvelles rubriques, toujours tourné vers l'actualité internationale. Un seul journal de vingt minutes pour deux éditions décalées de part et d'autre du Rhin. À 19.45 en France (contre 19.10 en Allemagne), le JT du soir est désormais présenté exclusivement en français pour plus de clarté et de fluidité. Nouvelle venue sur ARTE, Leïla Kaddour-Boudadi alterne avec Marie Labory une semaine sur deux pour l'animer.

20:05
Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Ma rediffusion
Ma rediffusion

28 minutes

Chaque jour à 20.05, Élisabeth Quin et son invité passent au crible un thème d'actualité.

DÉTAILS
Dossier
Fermer

Elisabeth Quin et son équipe décryptent l'actualité autrement.

accéder au dossier 28 minutes, du lundi au vendredi à 20h05

mercredi, 16 mai 2012 à 20:05

Rediffusions :
Pas de rediffusion
28 minutes
(France, 2012, 30mn)
ARTE F
Présentateur: Élisabeth Quin

Stéréo 16 / 9 HD natif

Chaque jour à 20.05, Élisabeth Quin et son invité passent au crible un thème d'actualité et le mettent en résonance avec le monde de la culture et du savoir.

28 minutes, c'est un magazine quotidien consacré à un sujet d'actualité, une manière originale de relier le bruit du monde à la culture au sens large. La rencontre entre l'actualité et le regard d'une personnalité, enrichie de points de vue historique, scientifique, économique, humoristique, polémique...
A la Une ce soir pour parler du spectre qui plane sur l’Europe, celui d’une sortie de la zone euro pour la Grèce : Vicky Skoumbi, rédactrice en chef de la revue grecque Aletheia, Georges Prevelakis, spécialiste franco-grec de géopolitique et Benjamin Coriat, économiste.

Bonjour à tous. Suite à vos nombreux commentaires concernant l'intervention de la rédactrice en chef, Vicky Skoumbi, le producteur de l’émission a apporté une réponse (ici) à laquelle s’associe la Direction des Programmes
d’ARTE
Cordialement.

20:35
Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Ma rediffusion
Ma rediffusion

Tout sur ma mère

Incapable de surmonter la mort de son fils, Manuela décide de partir à la recherche du père de l'enfant... devenu transsexuel. Un hymne à la vie, à la féminité et à la tolérance. Magistral.

DÉTAILS
Dossier
Fermer

Un agent de la Stasi se prend de sympathie pour un couple qu'il espionne.

accéder au dossier La Vie des autres

mercredi, 16 mai 2012 à 20:35

Rediffusions :
21.05.2012 à 14:40
01.06.2012 à 14:50
Tout sur ma mère
(Espagne, France, 1999, 97mn)
ARTE F
Réalisateur: Pedro Almodóvar
Scénariste: Pedro Almodóvar
Image: Affonso Beato
Musique: Alberto Iglesias
Montage: José Salcedo
Acteur: Cecilia Roth, Marisa Paredes, Candela Peña, Antonia San Juan, Penélope Cruz, Rosa María Sardá, Fernando Fernán Gómez, Eloy Azorín, Toni Cantó
Production: El Deseo S.A., Renn, France 2 Cinéma
Producteur: Agustín Almodóvar

Malentendant Stéréo 16 / 9 Version multilingue HD natif

Incapable de surmonter la mort de son fils, Manuela décide de partir à la recherche du père de l'enfant... devenu transsexuel. Un hymne à la vie, à la féminité et à la tolérance. Magistral.

Manuela vit seule avec son fils Esteban, passionné de littérature. Pour ses 17 ans, elle l'emmène au théâtre voir leur actrice favorite, Huma Rojo, jouer dans Un tramway nommé désir. À la sortie, Manuela raconte à son fils qu'elle a interprété cette pièce avec son père dans le rôle de Kowalski. Esteban est bouleversé : c'est la première fois qu'elle lui parle de son père. Quelques instants plus tard, alors qu'il court après la voiture d'Huma Rojo pour obtenir un autographe, il est renversé par une voiture et meurt. Folle de douleur, Manuela décide de retourner à Madrid sur les traces de son passé, à la recherche du père de l'enfant...

Le sexe fort
Dans la carrière d'Almodóvar, Tout sur ma mère est le film de l'équilibre, de la maturité. Le cinéaste effectue ici une synthèse de son oeuvre peuplée de femmes "au bord de la crise de nerfs" et de créatures de la nuit, ce qui nous vaut quelques échappées très comiques. Néanmoins, Almodóvar a opté pour une mise en scène sobre et parfois distanciée, marquée par des scènes bouleversantes comme celle, brutale et singulière, de la mort du fils à la sortie du théâtre (hommage à Opening night de John Cassavetes). Tout sur ma mère décrit le parcours de plusieurs femmes en mal d'amour : une mère en deuil à la recherche du père transsexuel de son enfant, une actrice lesbienne en plein désarroi face à son amante accro à l'héroïne, une religieuse séropositive enceinte d'un transsexuel... L'univers d'Almodóvar est tout sauf conformiste, mais il ne manque ni de tendresse ni de bonté. L'humanité qu'il montre est profondément blessée par la vie mais, au bout du compte, elle est toujours capable d'amour vrai et garde sa dignité. Si les femmes de Tout sur ma mère souffrent de la solitude, elles sont aussi fortes, actives et indépendantes. Un grand Almodóvar, tout en finesse, porté par des actrices merveilleuses (Cecilia Roth, Marisa Paredes et Penelope Cruz).

22:15
Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Ma rediffusion
Ma rediffusion

Il était une fois... Tout sur ma mère

Un savoureux retour sur le chef-d'oeuvre d'Almodóvar avec ses principaux protagonistes.

DÉTAILS
Dossier
Fermer

Visite exclusive du nouveau département des Arts de l’Islam au Louvre.

accéder au dossier La Main tendue - Les arts de l'Islam au Louvre

mercredi, 16 mai 2012 à 22:15

Rediffusions :
21.05.2012 à 11:45
01.06.2012 à 05:00
07.06.2012 à 05:00
Il était une fois... Tout sur ma mère
(France, 2012, 52mn)
ARTE F
Réalisateur: Antoine de Gaudemar

Stéréo 16 / 9 HD natif

Un savoureux retour sur le chef-d'oeuvre d'Almodóvar avec ses principaux protagonistes, du maestro lui-même à ses formidables actrices.

Tourné en 1999, "Tout sur ma mère" est le treizième long métrage de Pedro Almodóvar. Le réalisateur, qui fut une figure incontournable et turbulente de la Movida - mouvement caractérisé par un renouveau culturel et la libération des moeurs de l'Espagne postfranquiste -, y explore la société barcelonaise au tournant du millénaire par le biais de cinq destins de femmes (dont un travesti) aux prises avec les drames de la vie : le deuil, la drogue, la prostitution et le sida. Reflet d'une époque et de ses excès, Tout sur ma mère bouscule les conceptions traditionnelles de l'identité, du genre et de la famille. Le cinéaste, pour qui "en chaque homme, il y a une femme", a dédié le film à sa mère, disparue en 1999. Dans un long entretien, il évoque l'influence qu'elle a eue sur sa carrière - conteuse du village, elle lui a transmis le goût de la fiction - et explique pourquoi les femmes occupent tant d'importance dans sa vie, et pourquoi il mène un véritable combat pour les minorités sexuelles et l'esprit de tolérance. Penélope Cruz, Marisa Paredes, Cecilia Roth et Antonia San se confient également à Antoine de Gaudemar, revenant sur la forte personnalité du cinéaste et l'importance décisive qu'il a eue sur leur parcours. Nouvel opus de la série documentaire cinéphile lancée par Serge July, ce film est une vivante introduction à l'univers si particulier de Pedro Almodóvar, baroque, romanesque, extravagant, mais aussi très attentif à la société contemporaine et à la marche du monde.

23:05
Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Ma rediffusion
Ma rediffusion

Back soon

Anna tente de revendre un commerce de marijuana prospère, mais une oie contrecarre ses plans.

DÉTAILS

mercredi, 16 mai 2012 à 23:05

Rediffusions :
29.05.2012 à 02:45
Back soon
(France, Islande, 2008, 88mn)
ARTE F
Réalisateur: Sólveig Anspach
Scénariste: Sólveig Anspach, Jean-Luc Gaget
Image: Bergsteinn Björgúlfsson
Musique: Austin Wintory
Montage: Anne Riegel
Acteur: Didda Jónsdóttir, Ingvar Eggert Sigurðsson, Julien Cottereau, Joy Doyle, Jörundur Ragnarsson, Úlfur Ægisson, Hrafn Barrett
Production: Ex Nihilo, Zik Zak Kvikmyndir
Producteur: Hlín Jóhannesdóttir, Skuli Fr. Malmquist, Thor Sigurjonsson, Patrick Sobelman

VOST Stéréo 16 / 9 HD natif

Anna tente de revendre un commerce de marijuana prospère, mais une oie contrecarre ses plans. Une comédie islandaise loufoque de Sólveig Anspach (Haut les coeurs !)

Lasse du froid islandais, Anna veut déménager avec ses deux fils et décide de céder une petite affaire prospère : la revente de marijuana. Tout son fonds de commerce tient en un seul objet, un téléphone portable qui lui sert à communiquer avec ses clients. Manque de bol, une oie ingère le précieux combiné...

Humour à froid
La réalisatrice américano-franco-islandaise Sólveig Anspach livre une comédie déjantée, pétrie d'aventures rocambolesques, d'humour à froid et de répliques savoureuses. Pour la deuxième fois, après Stormy weather, elle a tourné un film en Islande, son pays d'origine, entourée d'une troupe d'acteurs et de non-professionnels, dans une ambiance familiale, ce qui donne à leur jeu un grand naturel. Mention spéciale à Didda Jónsdóttir, éboueuse, rockeuse et poète dans la vie, qui joue le rôle d'Anna, la mère de famille dealeuse, culottée et fracassée, avec une décontraction royale.