Taille du texte: + -
Accueil > Monde > ARTE Reportage

ARTE Reportage

Le magazine d'actualité internationale. Tous les samedis à 18h35. Présenté en alternance par William Irigoyen et Andrea Fies.

> ARTE Reportage > Portland : bobo, bio, vélo

Samedi 16 juillet 2011 à 19h15 - 25/07/12

Portland : bobo, bio, vélo

de Vladimir Vasak, Francis Plourde, Sébastien Guisset et Florence Touly – ARTE GEIE – France 2011 - Rediffusion

Portland, la principale ville de l’Etat de l’Oregon, entre Seattle et San Francisco, est-elle en train de devenir la ville la plus «tendance» aux Etats-Unis ?




Previous imageNext image
Depuis le succès du film d’Al Gore, les Américains ont pris conscience de leurs responsabilités envers la planète. Seuls les aléas de l’économie contrarient la déferlante de la vague verte... Mais le mouvement de fond est pourtant bien réel et c’est la ville de Portland qui porte la tendance à son apogée.

Cette ville de moins de 600 000 habitants se revendique la «plus européenne des villes américaines».

Dès les années 90, un réseau de tramway a été reconstruit, le vélo est à l’honneur, la voiture est bannie du centre ville, la nourriture bio et la production locale sont privilégiées et des immeubles «verts» sont érigés.

Un tableau idyllique s’il n’avait son revers : une «boboisation» du centre ville (appelée «gentrification» par les Américains). Et les résultats du recensement de 2010 sont clairs : la population blanche, éduquée, aisée, branchée (les «hipsters») pousse les plus pauvres vers les banlieues. Même la bicyclette est devenue un objet de démarcation sociale : les vélos sont de plus en plus chers et sophistiqués.

Une tendance qui n’a pas échappé aux scénaristes et aux acteurs d’une nouvelle série télévisée appelée «Portlandia» : la chaîne IFC a fait un tabac avec la première saison de cette caricature féroce et drôle de ces bobos bienséants…

Après la Californie des années hippies, - aujourd’hui trop influencée par l’économie informatique -, c’est à Portland que s’expriment ces mouvements qui ont leurs racines dans les années 70. Les valeurs prônées par les habitants de Portland, bel et bien ancrées dans la réalité, trouvent un écho à travers tous les Etats-Unis.




Edité le : 25-07-12
Dernière mise à jour le : 25-07-12