Taille du texte: + -
Accueil > Livres / BD > Bacilieri, Paolo

JOURNAL DE LA CULTURE - 08/01/08

Paolo Bacilieri

Sur la Piazza Cadorna, entre la sculpture d'une aiguille à coudre et le kiosque : du porno italien. C'est Paolo Bacilieri, dessinateur de BD.

Paolo Bacilieri : "Dessiner des BD, c'est comme faire du théâtre en miniature. Je suis un petit metteur en scène, accroupi dans un minuscule théâtre - avec une minuscule troupe de comédiens. Comme dans une boîte. Il faut faire attention à ne pas devenir claustrophobe. Pourquoi je dessine des BD ? Parce que je veux être assis dans cette boîte, je veux faire du théâtre pour les pauvres, je veux raconter une histoire avec des moyens modestes."

Le dessin est une affaire solitaire. Paolo travaille longuement sur ses planches... il se creuse la tête pendant des mois, chaque coup de crayon est mûrement réfléchi. Mais comme la plupart des dessinateurs de BD en Europe, Paolo ne peut pas vivre de son art. Son truc, c'est la BD "underground" comme Zeno-Porno, mais il fait aussi de la production de masse pour payer son loyer.

Paolo Bacilieri : "Les policiers que j'écris pour subsister ne sont pas si mauvais. Ca me permet de vivre de ma vocation, ça m'offre la liberté d'action, qui m'est nécessaire pour faire des choses plus expérimentales."

Mais c'est justement pour ces expériences, plus violentes, que ses fans italiens l'adorent : un mauvais goût cynique enrobé d'humour. Son dessin est fougueux, dans un style proche de celui du maître de l'underground, Robert Crumb. Et une bonne dose de profondeur. L'action se déroule juste à côté.

Paolo Bacilieri : "Je crois que Milan est la ville idéale pour un dessinateur de BD, car ici, tout est subtilement surligné à l'encre noire. Tout, les choses les plus simples, les maisons, les gens, et même le tramway... Chaque chose a un contour fin, presque élégant."

Aux côtés de Paolo, on comprend le monde de la BD. Il apparaît solitaire, libre et isolé au milieu des arts. Ce n'est ni un film, ni de la littérature : c'est quelque chose de bien particulier, de la bd quoi !
.........................................
Albums publiés en français

Barokko
de Paolo Bacilieri
éditions Casterman (1993)








Deux planches à voir sur le site
de l'éditeur italien Black Velvet Editrice




Le Bavard
de Paolo Bacilieri
éditions Albin Michel (1988)



..........................................................................................
Le Journal de la culture
Décembre 2007

Edité le : 08-01-08
Dernière mise à jour le : 08-01-08