Taille du texte: + -
Accueil > Cinéma > Cinéma sur ARTE > Cinéma sur Arte > My Father My Lord

Cinéma sur ARTE - 22/12/11

My Father My Lord

(Hofshat kaits)
Film de David Volach (Israël, 2007, 1h13mn)
Avec : Assi Dayan (le rabbin Abraham Eidelmann), Ilan Griff (Menahem Eidelmann), Sharon Hacohen Bar (Esther Eidelmann)
Scénario : David Volach, Image : Boaz Yehonatan Yaacov, Montage : Haim Tabakman, Musique : Michael Hope, Martin Tillman, Production : Cinema Project, Golden Cinema, New Israeli Foundation for Cinema and Television

Une parabole subtile et déchirante sur l'intégrisme religieux, dans l'intimité d'une famille ultraorthodoxe de Jérusalem.


Rabbin respecté dans la communauté des haredim de Jérusalem (littéralement, les "craignant Dieu", autrement dit les ultra-orthodoxes), Abraham impose à son épouse et à son fils unique une existence sévère, strictement en accord avec sa foi ardente. Chacun essaie de s'y conformer de son mieux, la femme s'efforçant de taire la soif d'amour qui la ronge, le garçonnet réprimant ses élans de curiosité, de joie ou de chagrin. Mais quand son père accepte de les emmener en vacances au bord de la mer Morte, Menahem, pour une fois, s'abandonne au bonheur...

Lui-même élevé dans une famille haredim, David Volach peint de l'intérieur, avec la délicatesse d'un miniaturiste, l'ambiance mortifère tissée par le père autour de lui-même et des siens. Chacun de ses plans semble déborder de l'attention douloureuse que le jeune cinéaste porte à ses personnages. L'amour empêché qui unit ce trio familial guetté par la tragédie n'en est que plus bouleversant. La beauté des images, qui semblent refléter l'émerveillement de l'enfant devant le monde, la solennité des prières, qui constituent l'essentiel des dialogues, confèrent la grandeur d'une parabole à cette relecture inversée du sacrifice d'Abraham.

My Father My Lord
lundi, 9 janvier 2012 à 02:15
Pas de rediffusion
(Israel, 2007, 73mn)
ARTE F

Edité le : 22-12-11
Dernière mise à jour le : 22-12-11