Taille du texte: + -
Accueil > Monde > ARTE Reportage

ARTE Reportage

Le magazine d'actualité internationale. Tous les samedis à 18h35. Présenté en alternance par William Irigoyen et Andrea Fies.

> ARTE Reportage > Livres pirates au Pérou

Samedi 23 octobre 2010 à 19h15 - 20/10/10

Livres pirates au Pérou

De Melissa Monteiro et Jérôme da Silva - ARTE GEIE / Melting Pot – France 2010

Lima est une immense fabrique de livres pirates. 80 % des livres vendus proviennent de l'industrie parallèle. Le piratage au Pérou prend des proportions industrielles. Les crises successives ont fait le nid de la production de contrefaçons littéraires qui met à mal les métiers du livre, déjà moribonds.

Previous imageNext image
Aujourd'hui, le pays compte une librairie pour 400 000 habitants. Les éditeurs ne peuvent pas rivaliser avec cette concurrence déloyale.
Les habitants de la capitale savent parfaitement où se procurer les copies illégales. Des marchés populaires, comme ceux d'Amazonas et de Quilca ont pignon sur rue.
Amazonas rassemble plus de 250 vendeurs de livres neufs, d'occasion et piratés et Quilca plus de 60.

Le pouvoir d'achat des Péruviens est faible. Le salaire minimum est aux alentours de 150 euros par mois. Un livre neuf coûte de 10 à 30 euros. Pour les Péruviens habitués à la débrouillardise, les livres pirates sont une alternative pratique, l'unique recours.

Ces petits commerçants qui distribuent les copies se sont improvisés libraires par nécessité. Vendre des vieux livres est devenu un moyen de survie.
La capitale compte plusieurs milliers d'imprimerie. Dans l'une d'entre elle, un imprimeur produit des ouvrages copiés. Le travail est rentable. Pas d'impôt, pas de frais de distribution, pas de droits d'auteur, du papier et de l'encre bon marché, voilà le secret de la rentabilité…

ARTE Reportage
samedi, 30 octobre 2010 à 06:00
Pas de rediffusion
(France, 2008, 42mn)
ARTE

Edité le : 20-10-10
Dernière mise à jour le : 20-10-10