Taille du texte: + -
Accueil > Culture > Tracks

Tracks

Tracks fait le tour des sons et des cultures qui dépassent les bornes, tous les samedis à partir de 23h.

> > Lemi Ghariokwu

Tracks

Tracks fait le tour des sons et des cultures qui dépassent les bornes, tous les samedis à partir de 23h.

Tracks

Afro art - 28/03/12

Lemi Ghariokwu - Le peintre officiel de Fela Kuti sort du cadre

Un reportage de Julie Terrasson

C'est l'homme aux 2000 pochettes de disques. De Fela Kuti à Barack Obama, les tableaux du Nigérian Lemi Ghariokwu célèbrent les héros noirs.

Previous imageNext image

Il y a presque 40 ans, à Lagos au Nigeria, le jeune peintre autodidacte Lemi Ghariokwu tapait dans l'œil du génie de l'afrobeat, Fela Anikulapo Kuti.

Dans le sillage de ce Bob Marley africain, Lemi a donné une image à ce son insensé, réalisant au total plus de deux mille pochettes de disques pour des musiciens africains.

Vivre aux côtés de Fela, ça demandait une disponibilité non-stop. Mort en 97, Fela est à la fois le James Brown et le Marley africain.

Surdoué et maniaque à l'extrême, il invente l'afrobeat à la fin des années 60, un incroyable mélange de jazz, de funk et de musiques africaines.

Grand amateur de femmes, il avait épousé ses vingt-sept choristes qu'il appelait ses reines.  Mais c'est aussi en tant que héros du ghetto que Fela se fait une place dans l'histoire africaine.





En guerre ouverte contre la junte militaire qui pourrit son pays, le Nigeria, ses plus grands tubes lui valent de multiples tabassages et des nuits en prison.

Les vingt-sept pochettes que Lemi a réalisées pour Fela racontent cet incroyable combat du musicien contre l'injustice.

Je ne faisais pas qu'illustrer ce qu'il faisait. Je travaillais avec lui, pour cette mission qu'on avait à accomplir : la libération mentale des Africains.

À la galerie "59 Rivoli" de Paris, l’exposition "Force Noire" raconte le parcours de Lemi depuis sa rencontre avec Fela en 74.

Pour l'occasion, ce peintre âgé de 56 ans a fait le voyage depuis Lagos. Né à Lagos en 56, Lemi dessine et apprend la peinture en autodidacte depuis son enfance.

Lorsqu’il rencontre Fela, il n'a que 18 ans. Il devient alors membre des Young African Pioneers, l'organisation de jeunesse du "Mouvement du Peuple", le parti politique du roi de l'afrobeat. 

Pendant toutes les années 70, Lemi vit auprès de Fela dans sa "République de Kalakuta", le quartier de Lagos qui entoure la maison du musicien abritant ses femmes, ses amis et les militants de son parti.

Le peintre participe à toutes les étapes de la lutte entre Fela et les autorités, jusqu'à ce jour de février 77 où l'armée brûle la maison du chanteur, et blesse grièvement sa mère.

En 78, Fela pète un câble et rejette violemment la peinture que Lemi a réalisée pour l'album "Sorrow Tears and Blood".

Fin de la love story. Depuis, Lemi a réalisé deux mille pochettes pour des artistes africains, mais aussi pour Bob Marley ainsi que des œuvres personnelles sur les héros noirs.

En 2003, Lemi débarque pour la première fois à New York.

Il est alors aussi reconnu comme un peintre qui compte. Un de ses tableaux entre dans la collection permanente du MOMA de Big Apple.

Sept ans plus tard, c'est la comédie musicale "Fela on Broadway" qui donne à Lemi l'occasion de revenir à New York.

Il participe à la promotion de la pièce à la demande de ses producteurs Jay Z et Will Smith !


Liens


Caméraman : Thierry Gautier
Ingénieur du son : Franck Cassar

Tracks
vendredi, 6 avril 2012 à 02:40
Pas de rediffusion
(France, 2012, 52mn)
ARTE F

Edité le : 28-03-12
Dernière mise à jour le : 28-03-12