Taille du texte: + -
Accueil > Monde > ARTE Journal

ARTE Journal

Le journal de l'actualité européenne

> > Le nucléaire à l'épreuve en France et en Allemagne

ARTE Journal - 16/03/11

Le nucléaire à l'épreuve

Depuis que l'inquiétude grandit, au Japon, sur la menace d'un accident nucléaire, la France et l'Allemagne s'interrogent sur la sûreté de leurs installations nucléaires.

En France, les écologistes sont partis les premiers au combat. Dès dimanche, Daniel Cohn-Bendit a réclamé la tenue d'un referendum sur la sortie du nucléaire. Proposition aussitôt reprise par Cécile Duflot (Europe-Écologie-Les Verts) et Corinne Lepage (Cap 21). L'UMP crie à l'indécence. Pour le ministre de l'industrie, Éric Besson, il vaudrait mieux, «ne serait-ce que par solidarité avec les Japonais, attendre, avant de nous empoigner en France, la fin du scénario en cours au Japon». Côté PS, on affiche plus de retenue car traditionnellement la rue de Solférino est favorable à l'atome. Mais campagne électorale oblige, il convient de ne pas trop s'afficher pour une énergie très impopulaire.


VERBATIM
«Le nucléaire, en l'état, ne peut pas être la réponse à nos besoins énergétiques. On a encore une fois la démonstration que l'on ne peut pas remettre le sort de l'humanité dans une vulgaire et tragique roulette russe»
Nicolas Hulot sur RTL.


«On ne peut pas sortir du nucléaire du jour au lendemain (…) Mais nous devons avoir d'ici vingt ou trente ans, un mix énergétique fondé sur la sobriété et les renouvelables, dans lequel la part du nucléaire a vocation à diminuer»
Benoît Hamon sur RTL


En Allemagne,la chancelière allemande a fait volte-face à la surprise générale. Angela Merkel a annoncé un moratoire de 3 mois sur l'allongement de la durée de vie des centrales nucléaires. Alors même qu'à l'automne, elle avait décidé, envers et contre tous, de prolonger de 12 ans en moyenne la durée de vie des 17 centrales allemandes. Mais comme la France, l'Allemagne est en campagne. Une campagne qui s'annonce difficile pour la coalition CDU-FDP au pouvoir. Des élections régionales doivent se tenir à partir du 20 mars dans trois régions. Dans le Bad-Würtemberg, par exemple, les sondages donnent la CDU-FDP au coude à coude avec les socio-démocrates, alliés aux écologistes.


VERBATIM
"Nous avons décidé samedi, que toutes les centrales nucléaires allemandes allaient être soumises àdes contrôles de sécurité, àla lumière des connaissances que nous retirons du Japon. Je vous le dis sincèrement, il n'y aura pas de tabou lors de ces contrôles. Pour cette raison, nous allons geler la décision que nous avions prise récemment, de prolonger la durée de vie des centrales nucléaires allemandes." Angela Merkel

à consulter aussi





Edité le : 14-03-11
Dernière mise à jour le : 16-03-11