Taille du texte: + -
Accueil > Monde > ARTE Journal

ARTE Journal

Le journal de l'actualité européenne

> Sommaire de l'émission > Le hip hop gagne ses lettres de noblesse

18/01/10

Le hip hop gagne ses lettres de noblesse

(Arte Journal, 15.01.2010) Focus sur Kader Attou et Mourad Merzouki. Ces jeunes chorégraphes défendent depuis plus de vingt ans la danse hip hop, une discipline artistique qu'ils ont emmenée de la rue à la scène, présentant leurs spectacles dans le monde entier. Et aujourd'hui ils assurent la direction de deux Centres Chorégraphiques. Kader Attou et Mourad Merzouki font respectivement l'ouverture et la clôture du 18ème festival Suresnes Cités Danse. Ils y présentent pas moins de trois créations, à découvrir jusqu'au 31 janvier. Amis d'enfance, Kader Attou et Mourad Merzouki partagent les mêmes racines, lyonnaises et algériennes, la même formation artistique, le même désir de se débarrasser des étiquettes réductrices. Un reportage de Frédérique Cantù et Eric Bergeron.


Previous imageNext image

Comme chaque année depuis 18 ans, l'année chorégraphique débute avec le festival Suresnes Cités Danse, plus grand rendez-vous de la scène hip-hop en France. "Quand le festival a démarré, il n'y avait pas de chorégraphes véritablement issus du mouvement hip hop, il n'y avait pas d'artistes capables de construire une soirée. Et là, c'est vrai qu'au fur et à mesure des années, des artistes ont réussi vraiment à se faire reconnaître grâce à leur talent" précise Olivier Meyer, directeur artistique de Suresnes Cités Danse.

Kader Attou et Mourad Merzouki sont venus pour la première fois à Suresnes comme simples danseurs avant d'y être invités régulièrement avec leurs compagnies, Accrorap et Käfig. Ils sont aujourd'hui accueillis en tant que directeurs des Centres Chorégraphiques Nationaux de La Rochelle et de Créteil, une reconnaissance institutionnelle de la danse hip hop qui se faisait attendre depuis plusieurs années."La danse hip hop, pendant longtemps, a été reléguée à la danse de quartier, la danse de la performance, mais aujourdhui, pour moi, c'est une vraie danse d'auteur"  explique Kader Attou. Mourad Merzouki confirme :"Je crois qu"aujourd"hui, si nous sommes à la tête d'un Centre Chorégraphique National, c'est parce que justement on a toujours su s'ouvrir aux institutions et, en ayant cet état d'esprit, on a pu faire le passage de la rue à la scène, on a pu se frotter à d'autres univers artistiques et on a pu faire grandir la danse hip hop.
 


Burlesque et très acrobatique, le style de Kader Attou doit beaucoup à sa formation d'artiste de cirque. Le chorégraphe a su s'emparer du vocabulaire hip hop pour inventer une écriture plus intime. Kader Attou précise : "Moi aujourd'hui, je me situe dans la notion de l'enfance ; l'enfance, l'idée de l'envol, mais avec une gravité quelque part. Et dans ce travail-là, je suis reparti un petit peu sur une idée de voyage, quelque chose de léger où chacun puisse imaginer sa propre histoire...Une valise ça nous parle, qu'on soit fils d'immigré algérien ou français ou américain, ce que vous voulez" 
 
Le voyage, c'est aussi l'exil. Un héritage plus qu'une réalité quand on est né en banlieue lyonnaise dans les années 70. Et même si le mot « intégration » est d'actualité, Kader Attou et Mourad Merzouki refusent de se poser les mauvaises questions. Kader Attou explique :"Moi, je sais ce que c'est qu'être français. Par contre, je laisserai ce questionnement aux politiques". Même ton pour Mourad Merzouki :"J'ai jamais voulu m'embarquer ou m'embrouiller dans une espèce de truc identitaire ou à me dire qu'effectivement il faut que je m'intègre ou que je me désintègre ou je sais pas quoi, non. J'aime la danse, j'aime lart, j'aime ce que je fais et je veux me consacrer à ça".
 
Amateur de voyages et de rencontres, Mourad Merzouki poursuit actuellement son compagnonnage avec les danseurs brésiliens de la compagnie Urbana de Dança.Rendez-vous fin janvier à Suresnes pour découvrir leur nouvelle création, loin des clichés exotiques.

Frédérique Cantù

(Arte Journal 15 janvier 2010)

Edité le : 14-01-10
Dernière mise à jour le : 18-01-10