Accueil > Monde > Le big bang démographique

L’Europe en voie de disparition ?

La fracture démographique

Le fécondité est en chute libre, tandis que l’espérance de vie progresse à grands pas. Doit-on s'attendre à une catastrophe démographique?

Les avertissements lancés par les démographes depuis la chute des naissances dans les années 70 n’ont pas été entendus. Cette évolution très préoccupante va d’abord se répercuter durement sur l’assurance vieillesse et les régimes médicaux et sociaux. Le système des retraites, dans lequel les actifs financent les retraites de leurs aînés, est proche de l’implosion.

Visions du futur

Et dans 50 ans?

Entre 2030 et 2050, pour la première fois de son histoire, l’humanité pourrait cesser de croître et se stabiliser à 8 ou 9 milliards d'individus.

"Peut-être dans 50 ans, dans 100 ans, l’humanité aura compris et vivra très bien, sera devenue une planète verte. Peut-être aurons-nous le sort de l’Ile de Pâques, avec une détérioration totale... On n’en sait rien. La chose à faire, c’est de dire : nous sommes déterminés à faire ce qu’il faut faire… quoi qu’il arrive et sachant que ça peut mal tourner, mais sachant que ça peut aussi bien tourner." (Hubert Reeves)

Politiste et juriste, Catherine de Wenden travaille depuis vingt ans sur les migrations internationales. Alors que les politiques refusent obstinément de prendre en compte la réalité de ces flux, elle en analyse les perspectives.

regardez vous-mêmes !

Carte interactive

Actuellement, 60,6 pour cent de la population mondiale vit en Asie, 13,8 pour cent en Afrique et 11,4 pour cent en Europe. Et dans 50 ans?

Interview de Christian LePeutrec

Réalité ou fiction ?

Auteur et producteur de l’émission, Christian Le Peutrec précise pourquoi les citoyens ont besoin d'informations.

arriére-plan

Glossaire

Démographie: Brèves explications des principaux termes, de "cohorte" jusqu'à "taux de réproduction"

Interview de Wolfgang Lutz

Ce n’est qu’un début

"L’évolution démographique est une réalité objective à laquelle la politique sociale et économique doit s’adapter."