Taille du texte: + -
Accueil > Cinéma > Cannes 2011 > Au jour le jour > "Le Havre" d'Aki Kaurismaki

Cannes 2011 - 18/05/11

"Le Havre" d'Aki Kaurismaki

Coproduction ARTE


Le finlandais Aki Kaurismaki a été assez rare ces dernières années, avec seulement deux films en dix ans : "L'Homme sans passé" (Grand Prix et Prix d'interprétation féminine à Cannes en 2002) et "Les lumières du faubourg" en 2006.

Previous imageNext image
"Le Havre"
Un film d'Aki Kaurismäki
Avec André Wilms, Kati Outinen, Jean-Pierre Darroussin
(Finlande / France, 2011)
Dans les salles le 21 décembre 2011
Compétition officielle
Cinéphile assidu, il a souvent collaboré avec son frère Mika, également cinéaste. Un univers immédiatement identifiable, où l'humour noir et un cynisme aux confins de l'absurde se confrontent à des images référencées, comme par exemple, ses clins d'oeil à la Nouvelle Vague (Jean-Pierre Léaud a joué dans trois de ses films, dont "Le Havre").

Dans "Le Havre", on retrouve Marcel Marx (André Wilms, un habitué des films de Kaurismaki), le personnage central de "La Vie de bohème" (1991). L'ancien écrivain s'est exilé depuis dans la ville portuaire du Havre pour exercer son nouveau métier : cireur de chaussures. Une paisible vie passée aux côtés de sa femme Arletty, jusqu'au jour où un enfant immigré clandestin, échappé d'un container arrivé d'Afrique noire par la mer, croise sa route.

André Wilms donne la réplique à Jean-Pierre Darroussin, nouveau venu dans le cinéma de Kaurismaki, tout comme Blondin Miguel, qui interprète le jeune africain. Comme à son habitude, on retrouve aussi Jean-Pierre Léaud dans un rôle, mais aussi, pour la première fois, le rocker Little Bob, gloire locale du Havre.

Un sujet de Thomas Schwoerer :



A voir aussi


Edité le : Tue May 17 18:00:00 CEST 2011
Dernière mise à jour le : Wed May 18 11:00:00 CEST 2011