Taille du texte: + -
Accueil > Culture > Summer of the Sixties > La Compil ARTE

01/07/10

La Compil ARTE

Retrouvez l'esprit du "Summer of the 60s" d'ARTE dans cette compilation de trois CD (soixante titres en tout) avec des hits signés The Yardbirds, The Animals, Elvis, Françoise Hardy... Un savant mélange de british invasion, de rock US, de rock'n'roll, de surf music et de garage rock

Extrait du livret:

KEREN ANN / HUGH COLTMAN / TOM MC RAE / ROSEMARY MORIARTY
I GET AROUND
Cette très belle reprise des Beach Boys a été spécialement enregistrée pour Arte par Keren Ann avec ses amis Hugh Coltman, Tom McRae & Rosemary Moriarty.

THE ANIMALS
The House Of The Rising Sun
Emmenés par leur chanteur Eric Burdon, The Animals obtiennent en 1964 un hit planétaire, classé N°1 en Angleterre et aux Etats Unis, avec leur bouleversante version de cette chanson folk traditionnelle américaine. Avant eux, des artistes comme Bob Dylan, Nina Simone, Joan Baez, Woody Guthrie ou encore Myriam Makeba avaient interprété "The House Of The Rising Sun".


Disponible chez EMI à partir du 28 juin
à la Fnac
et
sur amazon

BUDDY HOLLY
Peggy Sue
Peggy Sue est enregistré en juillet 1957 par le texan à lunettes Buddy Holly et son groupe The Crickets. La Peggy Sue en question était la petite amie du batteur Jerry Allison qui a coécrit ce morceau avec Norman Petty et Buddy Holly. L’influence de Buddy Holly sur des artistes comme Bob Dylan, les Beatles ou les Rolling Stones au début de leur carrière est immense.

CHUBBY CHECKER
Let’s Twist Again
Ernest Evans est l’homme qui a imposé le twist en reprenant en 1960 sous le nom de Chubby Checker la chanson The Twist de Hank Ballard. Il enfonce le clou l’année suivante avec Let’s Twist Again. Son nom de scène est un clin d’oeil à Fats Domino, comme lui son "prénom" évoque son embonpoint et son "nom" un jeu (checkers étant le terme anglais désignant le jeu de dames).

CHUCK BERRY
Johnny B. Goode
Chuck Berry enregistre ce morceau quasi autobiographique en 1958 dans les désormais mythiques studios Chess de Chicago. Classique des classiques du rock, repris par tous, le magazine américain Rolling Stone a classé Johnny B. Goode en 7ème position de son classement des 500 meilleures chansons de tous les temps et premier des 100 meilleures morceaux de guitare.

THE TROGGS
Wild Thing
Le new yorkais Chip Taylor écrit Wild Thing en 1965 et l’enregistre avec son groupe The Wild Ones. L’année suivante, un groupe anglais, les Troggs, la reprend et en fait un tube qui se classe N°1 aux Etats Unis. Deux labels, Atco et Fontana, se disputent ce single et le sortent simultanément. Les ventes étant cumulées, Wild Thing est donc le titre à avoir été N°1 pour deux labels différents! En 1967, Jimi Hendrix en livre une version incendiaire au festival de Monterey.

THE BEACH BOYS
Good Vibrations
Composée par Brian Wilson avec l’aide de Mike Love pour les paroles, Good Vibrations sort le 10 octobre 1966 et devient le troisième N°1 des Beach Boys aux Etats Unis et leur premier en Angleterre. Enregistrée pendant les sessions de l’album Pet Sounds, cette "symphonie de poche", comme le groupe la présente, ne sort finalement qu’en single et ne figure pas sur l’album.

HERMAN’S HERMITS
No Milk Today
Graham Gouldman, déjà auteur de For Your Love pour les Yardbirds, écrit No Milk Today pour Herman’s Hermits, un groupe de Manchester, en octobre 1966. Le groupe aime tellement la chanson qu’il se fait accompagner par un orchestre pour l’enregistrer. On ne compte plus aujourd’hui le nombre de publicités pour le lait qu’elle a illustré dans le monde entier.

THE MAMAS & THE PAPAS
California Dreamin’
Ecrite par John Phillips et sa femme Michelle en 1963 dans le rude hiver new yorkais, cette chanson est un hymne à la chaleur du soleil californien Ils l’enregistreront finalement en 1965 avec leur propre groupe, The Mamas & The Papas, dont c’est le deuxième 45 tours. Le morceau tarde à décoller en radio malgré un bon accueil en Californie et une radio de Boston qui fait de ce titre un des tubes de l’année.

MANFRED MANN
Do Wah Diddy Diddy
Manfred Mann, groupe anglais qui porte le nom de son pianiste sud africain, atteint en 1964 les sommets du Billboard américain avec une reprise de Do Wah Diddy Diddy, morceau avec lequel The Exciters avaient connu un certain succès quelques années avant. En France, c’est l’adaptation chantée par Sheila, Vous Les Copains, qui reste dans toutes les têtes.

Edité le : 07-06-10
Dernière mise à jour le : 01-07-10