Taille du texte: + -
Accueil > Europe > L'opéra « Hänsel et Gretel » > La version française de l'opéra

L'opéra « Hänsel et Gretel »

Regardez les répétitions du spectacle en vidéo et une interview des fondatrices de la compagnie Minute papillon.

L'opéra « Hänsel et Gretel »

12/01/10

L’opéra « Hänsel et Gretel », revisité par la compagnie Minute Papillon

Nous avons fait appel à la jeune journaliste française Éva John pour s'intéresser à la postérité du conte de Grimm Hänsel et Gretel en Allemagne et hors de ses frontières et à sa coéquipière allemande Romy Straßenburg pour suivre les répétitions d'une nouvelle adaptation en français de l'opéra .Histoire de rappeler que le Rhin est un fleuve qui se laisse franchir volontiers. Pour s'en convaincre, les Parisiens peuvent aller voir le spectacle créé par la compagnie Minute Papillon qui se donne à l'espace Paris-Plaine du 13 janvier au 7 février 2010.

a lire aussi

Le capitalisme se substitue à la fantaisie. Dans la version du conte retranscrite par les frères Grimm au XIXe siècle, la méchante sorcière attirait les enfants grâce à une maison en pain d’épices. Dans la mise en scène proposée par la compagnie Minute Papillon, Hänsel et Gretel sont piégés par un supermarché.

Cinq protagonistes accompagnés d’un trio de musiciens (clarinette, violoncelle et piano) tiennent le public en haleine dans un décor minimaliste en bois blanc. Composé par l’Allemand Engelbert Humperdinck, cet opéra adapté du célèbre conte du Moyen-Âge a été créé en 1893. Il conserve tout son charme même avec un petit nombre d’instruments : le jeu insouciant des enfants est illustré par le pianiste coréen Hyunchan Kye et l’atmosphère lugubre de la forêt par la violoncelliste Ingrid Schönlaub.

 

La partition de Humperdinck est considérée comme une gageure par nombre de chanteurs lyriques. Inspirée du « drame en musique » cher à Wagner, elle exige de la part des interprètes d’excellentes qualités vocales pour rendre l’intrigue tout en exprimant une grande diversité d’émotions. Les rôles pluriels interprétés par Agnès Bove (la mère, la fée Rosée et la sorcière) et Hervé Hennequin (le père et le marchand de sable) requièrent des qualités musicales comme dramatiques. Les personnages principaux sont incarnés par Margot Dutilleul et Violaine Fournier. « Je m’inspire de mes propres enfants pour incarner le rôle d'Hänsel. J’essaie de lui donner un côté naïf et joueur », a déclaré Margot. Vêtues de costumes futuristes, les deux femmes évoluent sur scène de manière ludique, en faisant notamment montre de leurs talents de danseuses.

 

Margot et Violaine ont créé leur propre troupe de théâtre il y a trois ans. Mais l’indépendance artistique a un prix et les deux femmes doivent tout prendre en charge, depuis l’idée du spectacle jusqu’au financement, sans oublier la recherche d’interprètes et de musiciens, et l’organisation des tournées. Hänsel et Gretel est leur troisième production commune dans le cadre de la compagnie Minute Papillon.

 

De fait, le public voit bien plus qu’un spectacle de Noël pour enfants. Même si certains airs de l’opéra comptent aujourd’hui parmi les chants allemands les plus populaires („Ein Männlein steht im Walde“), la musique évoque aussi des aspects plus profonds et subtils, notamment le fait que le frère et la sœur perdent leur âme d’enfants. Le metteur en scène Ned Grujic mêle les ingrédients classiques du conte à des symboles de notre époque, comme le réfrigérateur vide dans la maison des parents ou les étalages débordant de victuailles du supermarché. Soucieux de rendre l’art accessible à tous, il met en scène des niveaux d’entrée différents pour les grands et les petits. Désireuses d’initier les plus jeunes à l’opéra, Violaine et Margot se rendent régulièrement dans des écoles pour écouter des extraits de ces œuvres avec les élèves et en parler avec eux. Et le soir, elles se transforment en Hänsel et Gretel et se perdent à nouveau dans une lugubre forêt enchantée.

 


Romy Straßenburg



Edité le : 23-10-09
Dernière mise à jour le : 12-01-10