Taille du texte: + -
Accueil > Europe > Regards croisés > Regards croisés n° 15 > Mises en perspective > Albanie

Mise en perspective : Albanie - 31/03/10

L’euro-enthousiasme du candidat : perspectives migratoires

L’Albanie semble être le pays le plus exalté par son avenir européen. Bien plus qu’un simple espoir, cette perspective fait partie de sa géographie et de son histoire. Marquée par son passé dictatorial, elle fait aujourd’hui preuve d’européanisation dans la plupart des domaines vitaux de la vie publique : la création d’un nouveau ministère concernant l’intégration dans l’UE, la réforme de l’éducation conforme aux paramètres européens, la création d'organisations pour la protection des droits de l’homme, la réforme judiciaire, la transposition de l’acquis communautaire... Cependant, malgré ces efforts, la société civile se trouve dispersée et les intellecuels marginalisés par le pouvoir et l'économie. D’où vient cet enthousiasme excessif ?

Tout d’abord, le « pays des aigles » trouve son inspiration dans le fait de rejoindre une entité plus importante que régionale, et, d'une certaine manière d'échapper à son destin balkanique. Pour la population, au nom de l’intérêt général, quelles que soient les contraintes pour s’intégrer à l’Union européenne, elles ne pourront être pires que celles de la situation quotidienne actuelle.

Souvent, l’Europe est conçue comme l’opportunité de circuler en dehors des frontières, la possibilité de mettre en valeur le passeport albanais et l’identité nationale. Dans une vision plus large, l’adhésion parait être la clé de la stabilité des Balkans. Région où l’Albanie joue le rôle de bon élève dans les rivalités interethniques, même si ces dernières préoccupent encore les Européens. Perçue souvent comme un pays musulman, elle représente aux yeux de certains Européens un cas semblable à celui de la Turquie. Pourtant la sécularisation ne cesse de croître. Pour se trouver sur un pied d’égalité avec les autres candidats près des étoiles du drapeau européen, elle a dû sacrifier son projet de « Grande Albanie », une préoccupation historique remontant à la conférence de Londres de 1913.

L’Albanie a manqué récemment, faute de remplir les critères exigés, l’occasion tant attendue d’obtenir une libération des visas pour ses ressortissants. La société s’est trouvée désorientée après cet échec, qui s’est produit alors que l’atmosphère était à l’espoir. Même si le pays est en train de vivre un des moments les plus privilégiés de son histoire, il ne faut pas oublier le combat difficile que mènent les dirigeants albanais devant leurs homologues européens, qui considèrent, parfois, l’élargissement comme « fatigant ». En plus, l’immigration clandestine des Albanais parait être le souci de ses voisins, qui voient le nombre des travailleurs s’accroître. Dans la plupart des cas, cette inquiétude a donné lieu à des partenariats bilatéraux qui ont donné des résultats fructueux. La question est de savoir quelle sera la perspective migratoire du pays une fois qu’il aura adhéré à l’Union européenne. L‘issue de cette question reste ouverte comme celle des autres défis que l’Albanie doit surmonter avant d’embrasser la grande famille des nations européennes.

Xheni Varfi


POUR ALLER PLUS LOIN


  • « L’Albanie et l’Europe », Kolë Gjeloshaj, Confluences Méditerranée, nº 46, été 2003. L’auteur insiste sur le besoin existentiel de sauvegarder d'une part l’identité albanaise et la nécessite de la partager avec ses voisins au profit d’un destin commun, d’autre part.

  • Albanie : quelles perspectives européennes ? Aymeric Dordonat, 29 mai 2008, sur le site du groupe de réflexion Nouvelle Europe . Cet article met en avant les opportunités qui se présentent pour le candidat à l'adhésion.

  • Pour comprendre les guerres balkaniques de 1912-1913, rien de mieux que de les visualiser sur une carte : sur Atlas-historique.net

  • Dans un entretien accordé à Euractiv.fr, l'ambassadeur d'Albanie en France, Ylljet Aliçka, situe la perspective d'adhésion de son pays à l'UE par rapport à l'histoire et à l'actualité immédiate.

...............................................
Regards croisés n° 15
À qui profite l'Europe ?
Identités, classes sociales, représentations
...............................................

Edité le : 31-03-10
Dernière mise à jour le : 31-03-10


+ de Europe