Taille du texte: + -
Accueil > Culture > Tracks

Tracks

Tracks fait le tour des sons et des cultures qui dépassent les bornes, tous les samedis à partir de 23h.

> 20050203 > Interview - Yes Men

Tracks

Tracks fait le tour des sons et des cultures qui dépassent les bornes, tous les samedis à partir de 23h.

Tracks

28.04.05 - 23.55 : tracks - 28/04/05

Interview de la semaine - Yes Men

En 99, avec Mike Bonanno, il fonde les Yes Men, les Bénis Oui-Oui. Leur postulat: les dirigeants de la planète ont tellement perdu le sens des réalités que plus rien ne les choque. Infiltrant leurs conférences, les Yes Men poussent le discours libéral à l’extrême jusqu'à prôner le retour à l'esclavage. Leurs performances ridiculisent les grands de ce monde. Mais comment se fait-il que tu sois toujours en liberté?

a lire aussi

Andy Bichlbaum : "Je ne sais pas. Je ne sais pas, j’étais en train d’essayer de voir comment ça marche... De temps en temps, très rarement on a réussi à provoquer des attaques quasi-juridiques, pas tout à fait mais au moins des lettres de menaces et ce genre de choses et ça marche très bien pour nous."

Des recettes pour pénétrer les grands-messes libérales à leurs faits d'armes, le film des Yes Men raconte l'incroyable aventure de ce duo d'activistes américains en costards. Avant ça, Bichlbaum, programmateur, avait remplacé les combats machos d'un jeu vidéo par des baisers entre mecs. Son alter ego, lui, s’était illustré en plaçant dans les supermarchés des Barbie et des GI Jo dont il avait permuté les voix. Un activisme farceur qui révolutionne le genre.

Andy Bichlbaum : "J’espère que dans le film on voit qu’on est des gars totalement ordinaires, à peu près comme tout le monde. On n’est pas plus doué pour le jeu par exemple que n’importe qui d’autre, on espère que les gens commencent à le faire, comme nous. C’est un mode d’action qui pourrait surprendre énormèment je crois."

En décembre dernier, Andy se fait passer pour le porte-parole de la multinationale Dow Chemical en direct sur la BBC. Alors que celle-ci a toujours nié sa responsabilité dans la catastrophe de Bhopal qui a fait 20 000 morts en 84, il affirme être prêt à indemniser les familles des victimes. Résultat: la firme perd 3 milliards de dollars en bourse en une après-midi.

Andy Bichlbaum : "Beaucoup d’articles disaient que ce que nous avions fait était dégueulasse parce qu’on avait crée des faux espoirs. Puis quelques semaines plus tard on a eu la chance de rencontrer quelques uns de ces activistes qui étaient au Bhopal et ils se disaient très contents de notre action car elle a permis de faire connaître l'histoire et de semer la panique chez Dow."
.............................................
Liens
>> Le site officiel des Yes Men
>> Le film
>> Un ministre français poursuit le Yes Men
>> Le site détourné de Dow Chemical
>> Le site détourné du GATT

Le livre
Les Yes Men : Comment démasquer (en s'amusant un peu) l'imposture néolibérale !
de Andy Bichlbaum, Mike Bonanno...
Editions La Découverte
Ce livre raconte, en images, les aventures de ces deux militants facétieux qui pratiquent ce qu'ils appellent la « correction d'identité » ou l'art de caricaturer et de détourner le discours des vrais imposteurs qui nous gouvernent.
Les Yes Men : derrière cette étrange appellation se cachent deux guérilleros américains des temps modernes, deux bluffeurs de génie qui ont décidé, un beau jour, de mettre leur grain de sable dans la belle mécanique de la globalisation. L'aventure commence en 1999 quand, deux semaines avant l'ouverture du sommet de Seattle, les deux amis fabriquent un vrai-faux site officiel de l'OMC et... répondent aux questions qui leur sont adressées par les ministres et les juristes de tous les pays, qui n'y voient que du feu ! Imposteurs professionnels, ils vont alors se débrouiller pour se faire inviter dans des colloques très officiels en tant que représentants de l'OMC. Avec le plus grand sérieux, ils multiplient les allocutions les plus délirantes, poussant jusqu'à l'absurde les principes néolibéraux qui gouvernent l'économie mondiale, devant des parterres d'officiels... qui les applaudissent ! A coups de communiqués de presse et de participations à des talk shows très sérieux sur les chaînes de télévision, ils tournent ainsi en dérision la " novlangue" du néolibéralisme. Ce livre raconte, en images, les aventures de ces deux militants facétieux qui pratiquent ce qu'ils appellent la "correction d'identité" ou l'art de caricaturer et de détourner le discours des vrais imposteurs qui nous gouvernent.

Le film
The Yes Men
Réalisé par Chris Smith, Dan Ollman, Sarah Price...
Avec Andy Bichlbaum, Mike Bonanno, Michael Moore
Les "Yes Men", un petit groupe d'activistes, créent un faux site internet affilié à l'Organisation Mondiale du Commerce. Leur ruse fonctionnant au-delà de leurs espérances, ils parviennent à intégrer les rangs de l'OMC, alors qu'ils sont politiquement opposés à la dite organisation. Se rendant de conférences internationales en conférences internationales, ils profitent alors de leur nouveau statut pour défendre leurs "points de vue" et égratigner les manières du libre-commerce mondial.

.............................................
TRACKS
Jeudi 28 avril 2005 à 23h50
Samedi 30 avril à 17h50
Rédaction: ARTE France, Program33
.............................................

Edité le : 28-04-05
Dernière mise à jour le : 28-04-05