Taille du texte: + -
Accueil > Culture > Tracks

Tracks

Tracks fait le tour des sons et des cultures qui dépassent les bornes, tous les samedis à partir de 23h.

> > Grace Jones

Tracks

Tracks fait le tour des sons et des cultures qui dépassent les bornes, tous les samedis à partir de 23h.

Tracks

2008.11.28 - 00.05 : tracks - 05/12/08

Grace Jones

L’hédoniste en puissance avait disparu pendant 19 longues années : pas de chanson, pas d’interview, pas de ventes massives. La sexagénaire d’une beauté toujours aussi bouleversante maîtrise son come back surprise avec une nonchalance restée intacte. Après 20 ans de silence, Grace Jones sort un nouvel album.

Previous imageNext image
A la fin des années 70, la créature aux allures d’extraterrestre fait son apparition dans les charts et envoûtent le monde entier par ses sonorités extravagantes mêlant disco, reggae et new wave. Plus encore que son style musical, c’est son look qui fascine : à la fois sexy, glamour et féline en diable, personne à ce jour n’a pu rivaliser avec Grace Jones.

Avant de devenir la muse d’Andy Warhol à New York et de tourner la tête au monde entier, Garce Jones douée pour les langues était professeur d’espagnol. Son père était pasteur en Jamaïque, et toute sa famille paternelle était profondément chrétienne. Son grand-père maternel, quant à lui, était musicien et coureur de jupons. Son gène glamour lui vient incontestablement de sa mère qui reproduisait les modèles de haute couture, Givenchy, St Laurent.

Plus de 20 ans après, l’aspect intemporel de Grace Jones est incontestable. Comme si elle était en marge de toutes les tendances. 19 années ont passé depuis son dernier album. Un laps de temps pendant lequel Grace Jones a « pris des vacances », comme elle dit, en sillonnant l’Europe, l’Amérique et la Jamaïque, pour prendre du bon temps. Elle a fait la fête et a vécu de ses royalties, de rôles au cinéma et d’invitations de gala grassement rétribuées. Le business de la musique ne lui disait vraiment plus rien.

"Hurricane" de Grace Jones
chez Wall of Sound
A en croire «Hurricane », l’album qui nous vaut son come back, la chanteuse sans âge n’en fait visiblement plus qu’à sa tête. Et ce qu’elle nous offre est nettement plus sinistre que ce à quoi on aurait pu s’attendre d’un ex-mannequin glamour. Avec le cinéaste d’avant-garde Chris Cunningham, Grace Jones a créé une série photo bouleversante pour le magazine anglais „Dazed & Confused“.

Le plus déprimant, c’est qu’aucune grande maison de disques n’ait voulu publier le nouvel album de Grace Jones. La chanteuse et son producteur anglais Ivor Guest l’ont enregistré à leurs frais dans ce studio minuscule – en s’étonnant eux aussi de l’indifférence des labels. Heureusement, le label indie britannique « Wall of Sound » les a pris en pitié, et a publié le génial et plutôt volumineux album « Hurricane ». De toute façon, Grace Jones a toujours vécu dans son temps et son monde à elle, et se moque des avis extérieurs.

Vidéo


"Corporate Cannibal" - Grace Jones


Tracks
samedi, 29 novembre 2008 à 03:00
Pas de rediffusion
(Allemagne, 2008, 52mn)
WDR

Edité le : 25-11-08
Dernière mise à jour le : 05-12-08