Taille du texte: + -
Accueil > Monde > L'Apocalypse

L'Apocalypse

Comment l’attente de la fin des temps, qui animait une secte juive de disciples de Jésus, a-t-elle réussi à devenir la religion unique et officielle de l’Empire romain ? Après Corpus christi et L’origine du christianisme, la nouvelle grande enquête de Jérôme Prieur et Gérard Mordillat.

> Glossaire

L'Apocalypse

Comment l’attente de la fin des temps, qui animait une secte juive de disciples de Jésus, a-t-elle réussi à devenir la religion unique et officielle de (...)

L'Apocalypse

16/12/08

Glossaire

La terminologie relative à la Bible et au christianisme est très spécifique et parfois incompréhensible pour le profane. Ce glossaire vous propose quelques définitions simples afin de mieux comprendre les termes-clé employés dans la série L'Apocalypse.

Apocalypse
Révélation du royaume de Dieu à la fin des temps.

Apocalypse de Jean
Dernier livre du Nouveau Testament

Apocryphe
du grec « apokryphos ». Soustrait au regard, caché, secret. Le terme qualifie les écrits religieux non reconnus par les Canons de l’Ancien et du Nouveau Testament. Il existe des évangiles apocryphes, des actes apocryphes par opposition aux textes canoniques.

Actes des Apôtres
Récit chrétien des origines

Arien
Partisan de la doctrine du prêtre Arius

Canon
étymologiquement du grec « la règle ». Il est quasiment fixé à la fin du IIème siècle. Le Canon dresse la liste officiellement admise des Écritures chrétiennes. Le Nouveau Testament est constitué de vingt-sept livres canoniques qui seront réunis à partir du IVème siècle.

Craignants-Dieu
Païens attirés par la religion juive, les hommes n’étant pas circoncis.

Chrétiens
Terme inventé probablement par les Romains vers les années 40 pour désigner certains groupes de disciples de Jésus hors de Judée

Christianoї
Chrétiens

Chrisme
Monogramme chrétien, formé des deux première lettres grecques de « christ ».

Christ
du grec « christos ». Traduction du terme hébraïque « massiah », le Messie, celui qui a reçu l’onction d’huile sacrée.

Christologie
Définition des titres attribués à Jésus

Deutéronome
de l’hébreu « seconde loi ».
Dernier livre du Pentateuque, c’est-à-dire de la loi hébraïque, la Torah. C’est un code religieux.

Diaspora
Dispersion des Juifs qui vivent hors de Palestine

Diatesseron
Les 4 évangiles réunis en un seul

Donatistes
Courant hérétique hostile à la réintégration dans l’Église des Chrétiens qui ont abjuré au cours des persécutions.

Ecriture
On appelle « Écritures », d’un point de vue chrétien, les textes de la Bible hébraïque. Dans le Nouveau Testament, l’Écriture, « ce qui est écrit » constitue la référence fondamentale.

Eglise
du grec « ekklesia ».
Terme qui désigne une assemblée, au départ, sans connotation religieuse.

Episcopé
surveillant, évêque

Epîtres
Lettres à des communautés chrétiennes.
Exemple : les épîtres de Paul.

Eschatologie
ce qui concerne la fin des temps

Gentils
non juifs, païens

Gnose
du grec « gnosis ».
Doctrine philosophico-religieuse, proposant une « connaissance révélée » supérieure des mystères de Dieu, de l’homme et du monde. Les gnostiques seront un courant de pensée très puissant dans certains courants du christianisme primitif qui refusent la réalité de l’incarnation de Jésus.

Gnostique
croyant au Salut par la connaissance

Gnosticisme
courant ésotérique chrétien

Hénothéisme
Suprématie d’un dieu sur les autres

Homoousios
Terme fixé au concile de Nicée pour définir la consubstantialité du Père et du Fils, de Dieu et du Christ

Idolothyte
Viande sacrifiée aux idoles

Jamnia
Centre de la réforme pharisienne après 70.

Kérygme
du grec « kérygma ». Proclamation de la mort et de la résurrection de Jésus.

Loi
voir Torah

Manichéens
disciples de Mani ; religion qui fut rivale du christianisme

Maran Atha
Seigneur, viens !

Messie
voir « christ »

Midrashim
analyses juives des textes

Millénarisme
attente d’un royaume de 1000 ans

Mishna
du mot hébreux « répétition ». Il désigne la partie la plus ancienne du Talmud, mise par écrit au IIème siècle de notre ère.

Misvot
préceptes juifs

Nations
Les Nations désignent les peuples non-juifs dans le Nouveau Testament

Pagano-Chrétien
Chrétien d’origine païenne

Parousie
Seconde venue de Jésus en tant que Christ ressuscité

Pauliniens
disciples de Paul

Pères de l'église
Ecrivains chrétiens de langue grecque ou latine qui, de la fin du Ier au IVème siècle ont explicité la doctrine chrétienne. La « patristique » est l’ensemble de leurs oeuvres.

Pharisiens
secte juive. Étymologiquement « les séparés ». Le judaïsme contemporain est l’héritier de l’oeuvre des rabbins pharisiens.

Prosélytes
païens convertis au judaïsme

Septante
nom donné à la traduction grecque de la Bible hébraïque (IIIème - IIème siècle avant J-C.) que la légende attribuait à soixante-dix (ou soixante-douze) juifs d’Alexandrie.

Synoptiques
Qualificatif des Évangiles de Matthieu, Marc et Luc, qui se prêtent, par leurs nombreuses similitudes, à la mise en parallèle des textes traitant du même thème, et qui permettent leur comparaison « d’un seul regard » (en grec « synoptikos »). De ce fait, les synoptiques diffèrent du quatrième Évangile, l’Évangile de Jean, dont le récit est composé très différemment.

Talmud
Ensemble de la Loi juive orale, mise par écrit par les rabbins. On distingue le Talmud de Jérusalem (IVème siècle de notre ère) et leTalmud de Babylone (Vème siècle de notre ère), plus complet.

Tétrarchie
Règne de 2 empereurs et de 2 co-empereurs à partir de Dioclétien

Torah
Codification écrite de la Loi juive, attribuée à Moïse et transmise par le Pentateuque, c’est-à-dire, les Livres de la Bible suivants : la Genèse, l’Exode, le Lévitique, les Nombres et le Deutéronome

Tradition
Histoire d’un texte depuis les matériaux primitifs jusqu’à la forme littéraire connue aujourd’hui.

Vicaire
Du latin « vicarius ». Celui qui tient la place d’un autre

Edité le : 29-10-08
Dernière mise à jour le : 16-12-08