Taille du texte: + -
Accueil > Culture > Tracks

Tracks

Tracks fait le tour des sons et des cultures qui dépassent les bornes, tous les samedis à partir de 23h.

> > Fucked Up

Tracks

Tracks fait le tour des sons et des cultures qui dépassent les bornes, tous les samedis à partir de 23h.

Tracks

Opéra-rock - 18/07/12

Fucked Up

L'opéra-rock a longtemps traîné une réputation sulfureuse. Ce genre musical était une zone interdite, en quelque sorte. Cela n’a pas empêché le groupe canadien Fucked Up d’écrire son premier opéra punk-rock. A voir et à écouter en live et en intégralité à New York.

Previous imageNext image
(Re)voir le reportage

Comme il se doit dans un opéra-rock, Fucked Up mêle grands sentiments, tragédie et critique sociale dans une émouvante histoire d’amour qui finit mal, le tout en quatre actes et 78 minutes chrono !
 
Damian Abraham
« ‘David Comes to Life’, c’est l’histoire d'un mec dont la vie n’a plus de sens. Il bosse dans une usine d’ampoules, un job qu'il déteste. Un jour, il rencontre Veronica, une militante ; grâce à elle, il va réagir et s'engager politiquement. Ils tombent amoureux, mais voilà, Véronica est tuée. »
 
The Wall des Pink Floyd, Tommy de The Who ou The Lamb Lies Down On Broadway de Genesis… les héros des opéras-rock n'ont jamais eu la vie facile : depuis plus de 40 ans, les albums-concepts tentent de redonner un sens à l'humanité et de rendre la société meilleure. Hélas, le concept n'est plus vraiment tendance. Peut-être parce que leurs créateurs en ont fait un peu trop.
 
Jonah Falco
« Mais un opéra rock, c'est l'excès et des egos surdimensionnés ! Avant de se lancer, un groupe doit être assez sûr de lui pour pouvoir compter sur ses fans. Et être un peu nombriliste, aussi. Les artistes sont les seuls à croire en ce genre d’album. Ils s’attendent à ce que leurs fans soient aussi enthousiastes qu’eux, ce qui n'est pas le cas bien sûr. C’est pour ça que les opéras-rock ont si mauvaise réputation. Heureusement, l’époque n’est pas vraiment au délire. Surtout pas du côté des indés. »
 
Le bon moment donc pour écrire un opéra-rock. Fucked Up, groupe originaire de Toronto, ne peut en aucun cas être suspecté de délire. Dans ses chansons, il avait surtout l’habitude de dénoncer les violences faites aux femmes ou encore les chaînes de production en boucherie. Avec leur opéra-rock, les héros punk hardcore se montrent enfin sous un jour romantique !
 

Bonus web : Fucked Up sur "David Comes To Life"




Jonah Falco
« Au fond, on voulait juste écrire une histoire d'amour, ce qu'on n'avait encore jamais fait. Écrire de belles chansons d'amour est un exercice difficile. Le sujet est plutôt rebattu. D'un autre côté, quelques-unes des meilleures chansons jamais écrites sont des hymnes à l'amour. Mais pour un groupe comme le nôtre, c'était une performance. »
 
Damian Abraham
« L'amour est un thème universel. Les grands mouvements politiques ont toujours eu un côté romantique. Nous, on s'intéresse à des sujets politiques, mais aussi au pouvoir de l'amour, comme les Beatles. »
 
À la différence, subtile, que les Beatles ne sont pas devenus des bêtes de la scène avec une histoire d’amour malheureux sur fond de mouvement ouvrier. Fucked Up se concentre sur ce qu'il sait faire de mieux : se lâcher en direct live !


Album

Fucked Up: David Comes To Life, Matador 2011.

Edité le : 24-02-12
Dernière mise à jour le : 18-07-12