Taille du texte: + -
Accueil > Monde > ARTE Journal

ARTE Journal

Le journal de l'actualité européenne

> Gouvernement Hollande > France : le gouvernement prend ses marques

ARTE Journal

Le journal de l'actualité européenne

ARTE Journal

ARTE Journal - 18/05/12

France : le gouvernement s'installe

France : le gouvernement prend ses marques


Le premier Conseil des ministres du gouvernement de François Hollande s'est réuni cet après midi. L'occasion de découvrir les particularités de cette équipe qui va diriger la France.

Ils ne sont que cinq à avoir déjà siégé dans cette salle, sous les ors de la République. Les 30 autres n'ont jamais exercé de responsabilités ministérielles. Réunis dans la salle du conseil des ministres ils sont donc 35 plus François Hollande. Jean-Marc Ayrault le premier d'entre eux est assis juste en face du président. L'instant est solennel, la gauche attendait ce moment depuis 24 ans. Ce qui frappe d'abord en regardant ceux qui prennent place autour de l'immense table du conseil des ministres, c'est que François Hollande tient aujourd'hui sa première promesse. Il avait annoncé la parité homme-femme, il a respecté cette parole scrupuleusement. Elles sont donc 17 autour du président. En 1995, celles que l'on avait baptisé un peu ironiquement les "jupettes" du premier ministre Alain Juppé n'étaient que 12.

Refléter la diversité ethnique de la France, cela a sans doute été un souci de François Hollande. Mais le président là aussi n'a pas souhaité jouer sur le seul symbole. Ainsi Christiane Taubira, s'est vu confier l'important ministère de la Justice. Cette guyanaise de 60 ans a mené campagne pour François Hollande dans tous les DOM et les TOM. La diversité c'est aussi Kader Arif aux Anciens combattants, la réalisatrice Yamina Benguigui chargée des Français de l'étranger et de la francophonie ou encore Fleur Pellerin. Cette jeune femme de 38 ans, née en Corée, sera chargée des PME et de l'économie numérique. Enfin, Najat Vallaud-Belkacem possède la double nationalité française et marocaine. A 35 ans seulement elle sera la porte-parole du gouvernement et en charge des Droits des Femmes.

Où sont les éléphants ?

Martine Aubry sur la touche, il n'en reste qu'un seul de ces éléphants historiques du Parti Socialiste. Laurent Fabius, 65 ans s'est emparé du convoité ministère des Affaires Etrangères. Ex-ennemi intime de François Hollande, il a su normaliser à temps ses relations avec le nouveau président de la République et souffler son ministère à un autre poids lourd, Pierre Moscovici. Cet éternel espoir du PS obtient néanmoins avec l'Economie et les Finances un portefeuille à la mesure de ses ambitions. Manuel Valls, l'un des plus proches lieutenants de François Hollande durant la campagne obtient lui le ministère de l'Intérieur. A 49 ans, c'est un adversaire de "l'angélisme" qui a longtemps prévalu à gauche en matière de sécurité. Encore plus proches du président, ce sont les amis de longue date : Michel Sapin nommé ministre du Travail, de l'Emploi et du Dialogue social, Jean-Yves le Drian est lui à la Défense et Stéphane Le Foll s'installe à l'Agriculture.

Et la culture?

Ce ministère est attribué à celle qui avait traité tous les dossiers culture durant la campagne de François Hollande. Aurélie Filippetti aura en charge quelques dossiers épineux : la loi Hadopi par exemple ou encore la gestion des médias publics.

Les nouvelles têtes

Tous ces visages et ces noms inconnus du grand public, c'est peut-être la principale particularité de ce gouvernement. Bernard Cazeneuve aux Affaires Européennes, François Lamy chargé de la ville, Sylvia Pinel à l'Artisanat et au Commerce, Geneviève Fioriaso à l'Enseignement supérieur et à la Recherche, ce sont les nouvelles têtes du gouvernement. Celles qui vont diriger la France.

David Muntaner pour ARTE Journal

à consulter aussi

Edité le : 17-05-12
Dernière mise à jour le : 18-05-12