Taille du texte: + -
Accueil > Monde > ARTE Journal

ARTE Journal

Le journal de l'actualité européenne

> > France : le gouvernement Fillon 3 en détails

ARTE Journal - 15 novembre 2010 - 17/11/10

France : le gouvernement Fillon 3 en détails

Après 5 mois d'effets d'annonce et de rumeurs, la composition du gouvernement Fillion 3 a été dévoilée, hier soir, à l'Élysée. Un gouvernement pas vraiment resserré, centré sur la famille UMP qui ne distingue plus ni par la parité, ni par l'ouverture au centre et à la gauche. Un "gouvernement de combat" censé porter Nicolas Sarkozy jusqu'à la présidentielle de 2012


Confirmation et arrivée de poids-lourds de l'UMP
Une belle victoire pour François Fillon, alors qu'il était donné partant, le chef de gouvernement se voit reconduit. Et c'est adoubé par une grande partie de l'électorat de droite et des parlementaires de l'UMP que l'irremplaçable Premier ministre peut entamer un nouveau mandat.

Grande nouveauté de ce gouvernement Fillon 3, l'arrivée de deux chiraquiens de la première heure : l'ex-Premier ministre, Alain Juppé nommé Ministre d'État en charge du portefeuille de la Défense et de François Baroin désormais Ministre du Budget et porte-parole du gouvernement. Michèle Alliot-Marie, qui n'a pas caché ses ambitions de succéder à François Fillon décroche un quatrième ministère régalien, celui des Affaires étrangères.

Christine Lagarde, elle, est confirmée au Ministère de l'Économie, où elle est rejointe par Éric Besson, désormais en charge "de l'industrie, de l'énergie et de l'économie numérique". Quant au Ministère de l'Immigration, il est délesté de la controversée "identité nationale" pour être rattaché au Ministère de l'Intérieur qui reste dirigé par l'ami du président, Brice Hortefeux. Xavier Bertrand, enfin, quitte la présidence de l'UMP pour prendre la tête du Ministère du Travail et de la Santé. Promotion également pour Michel Mercier qui devient Ministre de la Justice. Ce centriste, ancien proche de François Bayrou, occupait jusqu'ici le poste de Ministre de l'Espace rural et de l'Aménagement du territoire.

Empêtré dans l'affaire Bettencourt, le Ministre du Travail Éric Woerth, n'aura pas réussi à sauver son fauteuil au Ministère du Travail. Quant à Rama Yade l'une des personnalités les plus populaire de la Sarkosie, elle quitte le Ministère des Sports désormais occupé par la championne de karaté Chantal Jouanno,

Fin du gouvernement d'ouverture
Pressenti, il y a encore une semaine, pour être Premier ministre, Jean-Louis Borloo quitte avec fracas le Ministère de l'Écologie et de l'Énergie qu'il cède à Nathalie Kosciusko-Morizet. Le président du Parti Radical (centre) aurait refusé les lots de consolation comme le Quai d'Orsay ou un Ministère social au périmètre élargi, préférant retrouver sa liberté de parole. Départ aussi, pour son collègue centriste de la Défense, Hervé Morin. Le Président du Nouveau Centre cède son fauteuil à l'ex-Premier ministre Alain Juppé, non sans fustiger le manque de «pluralisme» et d'«équilibre» de la nouvelle équipe. Fin de règne pour Bernard Kouchner au Ministère des Affaires étrangères et Fadela Amara à la Ville, sans oublier le débarquement de l'ex-secrétaire d'Etat à la Justice, le socialiste Alain Bockel.



Le gouvernement remanié en détail




- Premier ministre : François Fillon.

- Ministre de l'Intérieur, de l'Outre-mer, des Collectivités territoriales et de l'Immigration : Brice Hortefeux conserve ses fonctions.

- Ministre des Affaires étrangères et européennes : Michèle Alliot-Marie succède à Bernard Kouchner.

- Garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Libertés : Michel Mercier (centriste) succède à Michèle Alliot-Marie.


- Ministre de la Défense et des Anciens combattants : Alain Juppé succède à Hervé Morin.

- Ministre de l'Economie, des finances et de l'industrie: Christine Lagarde est maintenue.

- Ministre en charge de l'Industrie, de l'Energie et de l'Economie numérique : Eric Besson succède à Christian Estrosi.

- Ministre en charge du Commerce extérieur : Pierre Lellouche, qui travaillera auprès de Christine Lagarde.

- Ministre de l'Ecologie, du Développement durable, du Transport et du Logement : Nathalie Kosciusko-Morizet succède à Jean-Louis Borloo.

- Ministre du Budget, des comptes publics et de la fonction publique : François Baroin. Il est également porte-parole du gouvernement.

- Ministre du Travail, de l'Emploi et de la Santé : Xavier Bertrand. Il succède à Eric Woerth.

- Ministre en charge des collectivités territoriales : Philippe Richert (UMP), qui travaillera auprès de Brice Hortefeux.

- Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche : Valérie Pécresse est maintenue.

- Ministre de l'Education Nationale, de la Jeunesse et de la vie associative : Luc Chatel voit ses compétences élargies.

- Ministre des Sports : Chantal Jouanno

- Ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale : Roselyne Bachelot.

- Ministre de la Culture et de la Communication : Frédéric Mitterand est maintenu.

- Ministre de l'Agriculture, de la Ruralité et de l'Aménagement du territoire : Bruno Lemaire est maintenu à son poste.

- Ministre de la Ville: Maurice Leroy (député Nouveau centre et actuel vice-président de l'Assemblée Nationale).

- Ministre auprès du premier ministre, chargé des Relations avec le Parlement : Patrick Ollier, député UMP des Hauts-de-Seine et compagnon dans la vie de Michèle Alliot-Marie. Il remplace à ce poste Henri de Raincourt.

- Ministre de la Coopération : Henri de Raincourt.

- Ministre auprès du ministre de l'Intérieur, de l'Outre-mer et des collectivités territoriales : Marie-Luce Penchard.


- Secrétaire d'état à la cohésion sociale : Marie-Anne Montchamp, porte-parole du mouvement de Dominique de Villepin.

- Secrétaire d'état chargé du commerce, de l'Artisanat, des PME, du Tourisme, des services, des Professions libérales et de la Consommation : Frédéric Lefebvre.

- Secrétaire d'Etat chargé des Affaires européennes : Laurent Wauquiez.

- Secrétaire d'Etat en charge du logement auprès de la ministre : Benoist Apparu

- Secrétaire d'Etat auprès du Ministère du Travail, chargée de la Santé : Norra Berra.

- Secrétaire d'Etat chargé de la Fonction publique : George Tron

- Secrétaire d'Etat auprès de l'Ecologie, en charge des Transports : Thierry Mariani.

- Secrétaire d'Etat auprès de l'Education nationale, chargée de la jeunesse et de la vie associative : Jeanette Bougrab, l'ancienne présidente de la Halde.

À voir aussi




À consulter aussi


Edité le : 15-11-10
Dernière mise à jour le : 17-11-10