Taille du texte: + -
Accueil > Monde > ARTE Journal

ARTE Journal

Le journal de l'actualité européenne

> > France : la circulaire Guéant enterrée

ARTE Journal - 31/05/12

France : la circulaire Guéant enterrée

L’une des promesses de François Hollande se réalise : l’abrogation de la circulaire du 31 mai 2011 dite « circulaire Guéant », du nom de l’ancien Ministre de l’Intérieur et de l’Immigration. Une décision annoncée la semaine passée par Geneviève Fioraso, nouvelle ministre de l'Enseignement supérieur et de la Rechercheet confirmée par Manuel Valls, un an jour pour jour après la publication du texte polémique. Le nouveau ministre de l'Intérieur a évoqué "une chance pour les étudiants étrangers mais aussi pour le pays. Nabil Sebti, porte-parole du Collectif du 31 mai, souligne « un geste politique fort qui soulage mais qui demeure insuffisant ».

La circulaire Guéant rendait très difficile l’accès à l'emploi des étudiants étrangers à la fin de leur cursus. Beaucoup étaient tout simplement priés de rentrer dans leur pays d'origine, une fois leur diplôme en poche. Cette mesure discriminatoire a été contestée de manière quasi-unanime jusque dans les rangs de l’UMP. Mais Claude Guéant s’entêtait à refuser sa suppression pure et simple.

A quand un nouveau texte ?
Les ministères de l’Intérieur, du Travail et de l’Enseignement supérieur planchent actuellement sur un texte de remplacement qui devrait être prêt "le plus rapidement possible". Mercredi soir, les représentants du Collectif du 31 mai et les associations étudiantes ont été reçus place Beauvau pour consultation. La rentrée universitaire devrait se dérouler un peu plus plus sereinement pour les dizaines de milliers de jeunes concernés mais les associations restent vigilantes, car la situation des étudiants étrangers reste délicate. Une nouvelle vague de dossiers devrait submerger les préfectures dans les mois à venir. Actuellement 300 dossiers sont encore en cours de traitement. Le collectif du 31 mai demande au gouvernement d’accorder à ces étudiants un titre de séjour qui leur permette de travailler en attendant que leur demande de visa soit validée ou non.

Lizzie Lambert

à consulter aussi :





Edité le : 31-05-12
Dernière mise à jour le : 31-05-12