Taille du texte: + -
Accueil > Monde > ARTE Journal

ARTE Journal

Le journal de l'actualité européenne

> > L'élection sera passionnate, avant tout pour Angela Merkel

ARTE Journal - 16/02/12

France : l'élection sera passionnante

"L'élection sera passionnante, avant tout pour Angela Merkel " C'est du moins ce qu'affirme le quotidien berlinois Tagesspiegel, après l'annonce officielle de la candidature de Nicolas Sarkozy pour un second mandat.

Une élection passionnante, car elle pourrait bien servir d'exemple à la chancelière. En France, la campagne électorale qui s'annonce très classique pourrait bien mettre à rude épreuve le fameux modèle allemand. Car la gauche qui entend redonner "des impulsions à la croissance" remet aussi en cause le rigoureux principe de "l'épargne prussienne". De même en annonçant une réforme fiscale avec une nouvelle tranche d'impôt pour les riches, le candidat socialiste se distancie nettement d'un modèle qui jusqu'à présent privilégie la libéralisation du marché du travail. Toujours selon l'éditorialiste du Tagesspiegel, en 2013, l'Allemagne pourrait à son tour vivre "une campagne électorale axée sur les traditionnels clivages idéologiques et dont le point central serait la gestion de la crise financière". Pour toutes ces raisons, "la chancelière serait donc bien inspirée de suivre avec attention les échanges de coups en France".

Les chances du président sortant

Selon les médias européens dans leur ensemble, ses chances sont plutôt minces. Le quotidien polonais Gazeta Wyborcza de centre gauche n'hésite pas à titrer "Sarkozy officiellement candidat. Il lui faut maintenant un miracle pour gagner". Même tonalité du côté du journal officiel russe Rossiiskaïa Gazeta pour qui "Sarkozy joue son va-tout", car sa "cote de popularité, malgré tous ses efforts, reste à un niveau dangereusement bas". Au Portugal aussi, le Diario Economico juge que "Sarkozy a un long chemin à parcourir pour se maintenir à l'Élysée". Et le quotidien belge Le Soir affirme même que le président a fait le choix d'une "tactique risquée". Car si le candidat de l'UMP porte un "nouvel habit" c'est "le même Nicolas Sarkozy", qui "continue de croire que la seule chance de l'emporter face à François Hollande consiste à faire campagne à la droite de la droite".

Les notes positives viennent de Grande Bretagne
La presse y est bien moins pessimiste. The Independent souligne même l'aspect "combatif" de l'entrée en campagne du président. Quant au très conservateur The Times, il estime que le président sortant est le meilleur candidat "malgré tous ses défauts" et que son départ "serait une perte pour le monde".

Le discours de Nicolas Sarkozy (LeMonde.fr avec Dailymotion) :



ARTE Journal avec l'AFP


à voir aussi :



Edité le : 16-02-12
Dernière mise à jour le : 16-02-12