Taille du texte: + -
Accueil > Musique > Morgenland-Festival

JOURNAL DE LA CULTURE - 30/08/06

Festival oriental à Osnabrück

Une rencontre musicale pour tordre le cou aux préjugés: C'est à Osnabrück, dans le Nord de l'Allemagne qu'a débuté la deuxième édition du Morgenland Festival, entièrement consacrée à la musique arabe et persane. Pendant 15 jours de nombreux musiciens renommés venus d'Iran, d'Afghanistan, de Palestine, d'Israel et du Liban sont invités.

Musiques

Voir le reportage (real video - 3mn07)

Osnabrück - ville de paix. De paix entre les religions. De paix intérieure. L'endroit propice en Allemagne, pour tenter de délivrer un message de fraternité après les événements du Liban. La deuxième édition du "Morgenland Festival" a cette année une mission importante à remplir. "Mon rêve c'est simplement que les habitants d'Osnabrück, ou que les Berlinois se disent : mince, ce n est absolument pas comme je pensais, ce n'est pas aussi étranger que je pensais, nous n'avons pas besoin d'avoir peur, se sont des gens comme nous. Nous avons organisé cela egalement pour que le public puisse rencontrer ces musiciens de Téhéran. Et effectivement tout le monde vient et dit : ils sont comme tous le monde, ils me sont familiers et n'ont rien de différent. Et mon autre souhait est que l'on puisse découvrir la culture perse, car nous ignorons tout de cette culture." dit Michael Dreyer, l'organisateur du festival.

Avec ce conflit au Liban, la venue des musiciens arabes, comme ceux du "Teheran Symphonie Orchestra" a été incertaine jusqu'à la dernière minute. Mais pour faire decouvrir cette culture perse, le gouvenement iranien a payé lui meme le voyage de ces musiciens. Et présente ainsi un autre visage des pays du moyen orient. "Nous sommes avant tout des musiciens, des artistes et notre premiere mission n'est pas de nous occuper de politique. Nous sommes içi en Allemagne pour transmettre notre culture, jouer de la musique et peut-etre rapprocher nos cultures. Mais ce qui c'est passé avec ce conflit, ce que nous en pensons, n a pas d importance içi." dit Salar Aghili, un chanteur iranien.

Le "Morgenland Festival" à Osnabrück veut nous inspirer a reconstruire la paix au proche orient et à adoucir les moeurs pour la prèserver.
.........................................
Festival
Morgenland Festival Osnabrück
jusqu'au 03 septembre 2006
>> Plus d'informations

..........................................................................................
Le Journal de la culture
Du lundi au samedi à 20.00

Edité le : 30-08-06
Dernière mise à jour le : 30-08-06