Taille du texte: + -
Accueil > Europe > Karambolage

Un magazine de Claire Doutriaux

Tous les dimanches à 20h00 Karambolage se penche sur les particularités de la culture quotidienne française et allemande.

> À vous la parole > Et vous ? Vous vous souvenez ?

Un magazine de Claire Doutriaux

Tous les dimanches à 20h00 Karambolage se penche sur les particularités de la culture quotidienne française et allemande.

Un magazine de Claire Doutriaux

14/10/11

Et vous ? Vous vous souvenez ?

Dimanche 9 octobre, nous avons diffusé un Karambolage spécial consacré au voyage que le Général de Gaulle a effectué en Allemagne en 1962.

Vous pouvez le revoir . Un téléspectateur allemand qui se souvient très bien - il avait alors 10 ans - de l'arrivée de de Gaulle à Munich nous a envoyé le mail suivant :

Chers Karambolingiens,

Savez-vous que c'est grâce à de Gaulle que j'ai prononcé les premiers mots en français - aujourd'hui je l'écris. En effet, notre lycée était parmi ceux qui devaient "accompagner" la visite de de Gaulle avec les 'jubilations spontanées' : "vive de Gaulle !" Pendant plusieurs jours, on nous a appris ces mots - on était des tout petits latinistes de dix ans ! -, puis on nous a amenés à la Ludwigskirche le long de la Ludwigstraße, et - comme beaucoup d'autres lycéens de Munich - on criait : "vive de Gaulle !" pendant son passage. Il y avait même un prof qui nous dirigeait au moment venu : "Vif -- de -- Gaulle! -- Vif -- de -- Gaulle !" C'était certainement quelque chose comme ça, dans la prononciation. Et ce sont les seules paroles en français que j'ai apprises au lycée ! Je ne sais combien de classes il y eut ce jour-là, mais ça sonnait comme nous à tous les coins des rues dans lesquelles passait de Gaulle. Après on n'avait pas école et on pouvait vaquer à nos occupations de foot… Vous comprenez pourquoi nous sommes tous devenus des petits gaullistes !...

Je ne suis pas sûr que mes parents étaient parfaitement d'accord avec tout ça - ils étaient de gauche et n'aimaient pas Adenauer et certainement pas non plus un autocrate-général comme de Gaulle. Je n'étais pas conscient de tout cela, et je criais donc haut et fort : "vive de Gaulle !" avant d'aller jouer au foot avec mes camarades.

Fritz Taubert
Et vous, vous vous souvenez du voyage de de Gaulle en Allemagne ? Et vous, les Français, des visites de Konrad Adenauer et Heinrich Lübke en France ? Témoignez ci-dessous !

Edité le : 11-10-11
Dernière mise à jour le : 14-10-11


+ de Europe