Taille du texte: + -
Accueil > Culture > Tracks

Tracks

Tracks fait le tour des sons et des cultures qui dépassent les bornes, tous les samedis à partir de 23h.

> 20050106 > Hot spot - Black Panther

Tracks

Tracks fait le tour des sons et des cultures qui dépassent les bornes, tous les samedis à partir de 23h.

Tracks

13.04.2006 - 23.45 : tracks - 31/10/08

Hot spot - Black Panther

L'activisme noir est-il soluble dans le Grand Capital? A Paris, les Black Panthers font la fête et déterrent la hache de guerre à l'occasion d'une exposition de photos inédites sur leur saga. Si les Black Panthers n’existent plus en tant que tels, la Fondation Huey Newton, du nom du fondateur du parti, continue à prêcher le black power via des programmes d'aides aux afros-américains, des conférences ou des expositions. A la tête de cette croisade, deux anciens vrais Blacks Panthers, Fredrika Newton et David Hilliard.

a lire aussi

Voir la vidéo bonus (real video - 2mn04)

Au départ, le Black Panther Party For Self Defense est une réponse aux bavures policières. Aujourd'hui, on ne se souvient que des images guerrières, mais le BPP assure aussi les soins médicaux et les cantines gratuites dans le ghetto, ou des cours d'économie et de politique. Face à leur succès grandissant, les Panthers sont décrétés ennemis publics par la Maison Blanche. Cible prioritaire des agents du Renseignement, ils sont infiltrés, calomniés ou assassinés. La pression est si grande qu'ils finissent par s'auto-dissoudre à la fin des années 70. Membre fondateur du BPB, Hilliard prend 10 ans ferme en 71. Le FBI a tué le parti mais pas ses symboles. La Panthère orne désormais une ligne de vêtements et même une bouteille de sauce épicée baptisée d’après le cri historique du Parti "Burn baby burn".
.......................................
Exposition
Black Panther Party for self-defense !!
jusqu'au 27 mai 2006
La B.A.N.K
42, rue Volta
75003 Paris
Tél : 01 42 72 06 90
>> Pour en savoir plus

Présentation inédite de 62 clichés du célèbre mouvement noir-américain, saisis entre 1966 et 1972. Ces photographies témoignent des facettes emblématiques et de celles moins connues du mouvement, tiraillé entre idéologie révolutionnaire, ferveur nationaliste et ambitions personnelles . Ce sont les images des enfants brandissant le poing devant les sacs de nourriture collectée, vision tiers-mondiste dans un pays en pleine explosion capitaliste. Ou encore celles des parades d'hommes, aux postures militaires, aux regards graves, escortant les cercueils des leaders morts trop tôt. On trouve une résonance intemporelle dans la vue de ces foules contrastées qui témoignaient à l'époque d'un désir unanime d'incarner un changement. C'est aussi le quotidien de quelques-uns, parmi tous les acteurs de ces événements, que l'histoire aura retenu : Huey P. Newton, Bobby Seale, Eldridge et Kathleen Cleaver, Fredrika Newton, David Hilliard, George Jackson, ....

Liens
>> "By any means necessary", un article d’Eric Ouzounian sur Huey P. Newton, Bobby Seale et le Black Panther Party.
>> Le site de la Fondation Huey P Newton

.............................................
TRACKS
Un reportage de France Swimberge
Jeudi 13 avril 2006 à 23h45
Rediffusion le mardi 18 avril à 01h15
Rédaction : Program33
.............................................

Edité le : 12-04-06
Dernière mise à jour le : 31-10-08