Taille du texte: + -
Accueil > Culture > Cultures Electroniques > En ligne > Downhill Battle

Cultures Electroniques

elektra exit 2010 trabsmediale Sk-interfaces Orlan Shift Nancy Happy Cube Day Ars Stelarc Stimuline 3Dkids varusschlacht Elektra dorkbot paris douglas repetto (...)

Cultures Electroniques

21/07/04

Downhill Battle

Downhill Battle est une organisation d'activistes musicaux qui est apparu il y a quelques mois en étant à l'origine du Grey Tuesday du 24 février 2004, une protestation en ligne à la suite de la décision d'une des majors du disque, EMI, d'empêcher la distribution du "Grey Album" de DJ Danger Mouse, disque créé en mélangeant le "White Album" des Beatles et le "Black Album" de Jay Z. De nombreux sites ont alors proposé le disque en téléchargement ou ont changé la couleur de leur page d'accueil pour devenir gris. Ce fut un succès. Depuis, Downhill Battle n'a pas chômé.

Leur credo ? "L'internet devrait éliminer l'exploitation des musiciens, et non pas la perpétuer." Tourné résolument vers la musique, les artistes et les fans, Downhill Battle crée des dispositifs pour dénoncer les abus des "majors" du disque (les 5 entreprises, EMI, Sony, BMG, Warner et Universal, qui contrôlent environ 85% des ventes de disques à travers le monde) et torpiller leurs efforts de contrôle en ce qui concerne la lutte contre le partage de fichiers, la fixation des prix des disques, le paiement des radios pour passer les morceaux de leurs artistes...Parmi ces dispositifs, Downhill Battle a lancé l'initiative bannedmusic.org pour lutter contre la censure d'¦uvres "bannies" par les majors, une campagne d'informations à propos du magasin en ligne iTunes d'Apple qui perpétue le même type de répartition que pour les ventes de CD malgré un discours qui affirme le contraire, un site, RIAA Radar, une base de données qui permet de savoir si un disque a été publié par un membre de la Recording Industry Association of America (RIAA) qui lutte contre les réseaux peer-to-peer en attaquant en justice ses utilisateurs. La RIAA regroupant les "majors" du disque mais aussi tous les labels plus petits qui leur sont liés, soit une centaine de labels, il n'est pas possible au consommateur de les connaître tous et donc ce site permet à chacun de vérifier la "sécurité" (selon Downhill Battle) de ses achats.Le collectif développe également des outils open source (http://www.downhillbattle.org/labs/), que ce soit pour coordonner la distribution de flyers ou distribuer les contributions financières aux personnes attaquées en justice par la RIAA.

D'autres groupes que Downhill Battle protestent contre la répression de l'échange des fichiers et les méthodes des maisons de disques. Parmi eux, une initiative amusante et parodique : le site Send Them Back (Renvoyez les) qui milite afin que les personnes qui ont téléchargé des fichiers musicaux les renvoient tous par courrier électronique, postal ou par fax à la RIAA afin d'avoir bonne conscience et de "rendre ce qui a été volé".

Liens
>> Downhill Battle
>> Grey Tuesday
>> RIAA Radar
>> Send Them Back

....................................................
Cultures Electroniques
Le peer-to-peer artistique
Juillet 2004
....................................................

Edité le : 21-07-04
Dernière mise à jour le : 21-07-04