Taille du texte: + -
Accueil > Livres / BD > Comès, Didier

JOURNAL DE LA CULTURE - 19/12/06

"Dix de der" - Didier Comès

Qui aime la bande dessinée connait Didier Comès. Maître du trait sombre et de l'humour grinçant. Son dernier album, "Dix de der" retrace l'histoire d'un jeune soldat
américain, posté dans les Ardennes belges, en 1944.

Voir le reportage (real video - 3mn31)

La guerre est thème central de l'oeuvre de Comès, qui revient dans les librairies après six années d'absence. Une bd aux allures très théâtrales, qui a été la plus difficile à écrire pour Dieter Comès (de son vrai nom), lui-même né en 1942 dans cette région tantôt germanophone, tantôt francophone au gré de l'histoire. Difficile
donc, parce que c'est une véritable somme documentaire, et aussi parce que le thème est encore très douloureux dans sa région natale. Didier Comès transforme la grande histoire en un fantastique récit en blanc et noir.

Décembre 1944. La guerre dans les Ardennes belges, grand théâtre de l'absurde. Hitler lance ses dernières offensives militaires. Tapi au fond d'un cratère d'obus, un
jeune soldat américain guette leur avancée. Lui-même est épié par les fantômes de 14-18. Au total, la bataille des Ardennes fera près de 200 000 morts : civils belges, soldats alliés et soldats allemands. La der des der, comme ils l'appelaient déjà en 1918. Un voeu pieux selon Didier Comès. Qui n'impose cependant jamais son
jugement au lecteur.

Très peu de dialogues, surtout pas de morale, mais cette idée : Comme les parties de cartes, les guerres s'enchaînent. Leur issue est toujours tragique, quel que soit le vainqueur du dernier pli.
..........................................
L'album
Dix de der
de Didier Comès
chez Casterman

Lien
>> Didier Comès sur le site de Casterman
..........................................................................................
Le Journal de la culture
Décembre 2006

Edité le : 19-12-06
Dernière mise à jour le : 19-12-06