Taille du texte: + -
Accueil > Monde >

Vers un crash alimentaire

La tourmente financière a éclipsé les signes avant-coureurs d'une autre crise autrement plus grave : une pénurie alimentaire générale.

> Des livres & des DVD

Vers un crash alimentaire

La tourmente financière a éclipsé les signes avant-coureurs d'une autre crise autrement plus grave : une pénurie alimentaire générale.

Vers un crash alimentaire

Vers un crash alimentaire - 21/06/12

Des livres & des DVD

Notre sélection de livres sur le sujet

Previous imageNext image



Des livres en français



  • NOURRIR L’HUMANITÉ
    Les grands problèmes de l’agriculture mondiale au XXIe siècle
    De Bruno Parmentier, préface d'Edgard Pisani
    Éd. La Découverte (01/2007)
    274 pages, 22 €, ISBN 2707150681
    Présentation de l'éditeur
    Nourrir l'humanité ? Un défi bien plus complexe face au scandale des 850 millions de personnes qui ne peuvent manger à leur faim et aux trois milliards d'humains supplémentaires qu'il faudra nourrir en 2050. Cela frise l'impossible, alors que la planète va manquer d'eau, de terre et d'énergie, et que nous devrons affronter les effets de nos inconséquences actuelles : réchauffement de la planète, pollution, érosion, perte de la biodiversité... Dans ce livre sont exposées très pédagogiquement les questions de l'avenir des subventions agricoles au sein d'un commerce " mondialisé ", des rapports de l'agriculture avec l'agro-industrie et la grande distribution, du risque de crises sanitaires de grande ampleur, de l'extension de la production d'OGM, mais aussi de l'émergence de nouveaux pays exportateurs (Chine, Brésil), etc.

  • NOURRIR LA PLANÈTE : POUR UNE RÉVOLUTION DOUBLEMENT VERTE
    De Michel Griffon
    Éd. Odile Jacob (05/2006)
    24,90 €, ISBN : 2738118054
    Présentation de l’éditeur
    Huit cents millions de sous-alimentés vivent pour la plupart dans les pays en voie de développement. D’ici 2050, la planète comptera trois milliards d’habitants de plus. Comment allons-nous nous nourrir ? Dès les années 1960, cette question s’est posée, et nous y avons répondu par la Révolution verte, fondée sur la génétique, les engrais, les pesticides, des politiques publiques vigoureuses. Cette stratégie ne suffit plus. Comment aujourd’hui concilier productivité accrue, respect de l’environnement et souci de l’équité entre les hommes ? Michel Griffon brosse le tableau de la crise alimentaire mondiale qui se dessine et jette les bases de ce que devrait être le développement durable de l’agriculture du futur. Il plaide pour une « révolution doublement verte ». Michel Griffon est ingénieur agronome et économiste. Il a été directeur scientifique du Centre de coopération internationale pour la recherche agronomique sur le développement. Il préside l’Institut d’études du développement économique et social et le conseil scientifique du Fonds français pour l’environnement mondial.

  • LE PLAN B : POUR UN PACTE ÉCOLOGIQUE MONDIAL
    De Lester Brown, préface de Nicolas Hulot
    Éd. Calmann-Levy (10/2007)
    20 €, ISBN 2702138586
    Présentation de Nicolas Hulot
    Inlassablement, depuis une trentaine d’années, Lester R. Brown mobilise les consciences grâce aux informations et aux analyses qu’il livre. Avec les chercheurs du World Watch Institute de Washington, puis avec l’Earth Policy Institute qu’il dirige aujourd’hui, cet ancien agronome nous apprend à regarder la vérité en face : l’humanité se trouve sur une « trajectoire d’effondrement », la même que celle qui a conduit d’anciennes civilisations (Sumériens, Mayas, habitants de l’île de Pâques) à disparaître. Pourquoi ? Tout simplement parce que « aucune économie, aussi technologiquement avancée soit-elle, ne peut survivre à l’effondrement de l’écosystème sur lequel elle s’appuie ». Dans cet ouvrage d’une ampleur sans précédent, Lester R. Brown embrasse l’interactivité des hommes et de leur environnement. Il le fait avec une hauteur de vue planétaire et l’accompagne, secteur par secteur, d’une précision chirurgicale qui laisse ébahi le lecteur le plus averti. Après avoir dressé le constat impitoyable d’un déclin annoncé, il défriche les pistes d’un ressaisissement possible, mieux, d’une « renaissance ».

  • UN VIEL HOMME ET LA TERRE
    Neuf milliards d’êtres à nourrir - La nature et les sociétés rurales à sauvegarder
    D'Edgard Pisani
    Éd. Seuil, coll « L’histoire immédiate », 01/2004
    20 €
    ISBN 2020621746
    Présentation de l'éditeur
    Grand serviteur de l'État, familier du général de Gaulle, plusieurs fois ministre, Edgard Pisani fut surtout un ministre de l'agriculture unanimement respecté, y compris par les syndicats agricoles les plus radicaux. C'est sur la question agricole et sur l'avenir alimentaire – et écologique – de la planète qu'il s'exprime ici dans un livre-témoignage, livre dont l'autocritique n'est pas exclue. Edgard Pisani fut en effet un ardent défenseur d'une agriculture «productiviste», modèle qui lui paraît aujourd'hui inacceptable. Il explique pourquoi nous devons aujourd'hui donner la préférence à d'autres priorités. L'agriculture mondiale court à la catastrophe. La logique productiviste de la monoculture, plus ou moins imposée à de nombreux pays du Sud, place désormais ceux-ci dans un piège redoutable. L'effondrement des cours de certaines matières premières (le coton, par exemple) entraîne pour certains comme la Corée du Sud ou le Mali faillite et régression. Comment en est-on arrivé là ? Que se passe-t-il réellement sur le front de l'agriculture ? Dans un livre court, qui mêle les souvenirs personnels et l'analyse sans concession des errements contemporains, Edgar Pisani, en «vieux sage», propose des solutions. Voilà bien un itinéraire hors du commun !

  • LA CHINE M’INQUIÈTE
    De Jean-Luc Domenach
    Librairie académique Perrin, coll. “Asies” 03/2008
    17 €
    ISBN 2262027471
    Présentation de l'éditeur
    Le colosse aux pieds d'argile : rarement cliché a été plus approprié qu'à propos de la Chine d'aujourd'hui. Encore convient-il d'identifier où se repèrent les fissures superficielles et les crevasses masquées, de mesurer l'action des autorités au-delà des affiches rassurantes, de pointer quels risques sociaux ou politiques pèsent sur le pays. En combinant les informations acquises au cours de son long séjour en Chine et les observations internationales les plus récentes, Jean-Luc Domenach, directeur de recherches au CERI, livre une radiographie sans concession d'un pays qui a déjà la tête aux festivités des Jeux olympiques, alors qu'il approche d'une heure de vérité.

  • LA CHINAFRIQUE
    Pékin à la conquête du Continent Noir
    De Michel Beuret, Serge Michel et Paolo Woods
    Éd. Grasset, coll. Documents français (05/2008)
    19,50 €, ISBN 2246736218
    Présentation de l’éditeur
    Par centaines de milliers, obéissant au mot d’ordre « Sortez ! » de Hu Jintao, les Chinois se ruent vers l’Afrique. Pour le pire parfois, pour le meilleur aussi. En échange de matières premières dont le continent noir regorge (pétrole, gaz, métaux, uranium, bois, poissons), l’Empire du Milieu développe l’Afrique et l’intègre dans la mondialisation. Pékin séduit de nombreux dictateurs – en ne posant aucune condition – avec des produits bon marché, drogue à forte accoutumance dans les pays pauvres jusque-là dépendants des produits occidentaux. Mais de nouvelles dépendances guettent déjà. Grâce à Pékin, l’Afrique, jadis victime de l’afro pessimisme, vit un boum économique sans précédent. Pour la première fois, l’Afrique a le choix. Les Occidentaux, qui l’avaient laissé tomber, veulent y revenir. Seulement voilà, la place est souvent prise et des conflits se préparent… Qui sont ces aventuriers Chinois ? Dans quels pays vont-ils ? Pour y faire quoi ? Quel est le secret de leur succès ? Comment se passe la rencontre de ces deux mondes si différents ? Et avec quelles conséquences sur les droits de l’homme et l’environnement ? Et quelle place pour les Européens, les Français en particuliers ? Pour répondre à ces questions, les auteurs ont parcouru quinze pays, sillonnant tout le continent à la rencontre de cette « Chinafrique », des forêts ratiboisées du Congo aux rivages venimeux du Nigeria, des sables militairement mouvants du Niger aux pipelines du Soudan, des souvenirs d’Égypte made in China aux restaurants gastronomiques de Douala, des campagnes misérables de la Chine à ce continent mystérieux qu’est l’Afrique pour les nouveaux aventuriers.

  • AGRICULTURE AFRICAINE & MARCHÉ MONDIAL
    De Marc Dufumier
    Éd. de la fondation Gabriel-Péri (01/2008)
    5 €, ISBN 2916374116
    Présentation de l’éditeur
    Marc Dufumier, professeur d’agriculture comparée et de développement agricole à l’Institut des sciences et industries du vivant et de l’environnement (AgroParisTech), analyse dans cette note la crise agraire et rurale que connaît l’Afrique subsaharienne et ses conséquences : faiblesse des niveaux de vie, malnutrition, décapitalisation des exploitations, moindre production de biomasse, érosion croissante des sols, exode rural et migrations massives vers l’étranger, tensions sociales aiguës, risques croissants de guerres civiles, etc. Il montre à quelles conditions, l’Afrique peut sortir d’un marasme dont les pays industrialisés portent une large part de responsabilité.

  • LA FAIM, LA BAGNOLE, LE BLÉ ET NOUS
    Une dénonciation des biocarburants
    De Fabrice Nicolino
    Éd. Fayard (10/2007)
    17 €, ISBN 2213634629
    Présentation de l’éditeur
    Les biocarburants sont une formidable trouvaille, mais pour qui ? De fabuleux végétaux, utilisés depuis les débuts de l’agriculture pour nourrir les hommes, remplissent aujourd’hui les réservoirs des bagnoles et des camions. Fabrice Nicolino a décidé d’écrire sur le sujet un pamphlet, d’envoyer un coup de poing à ceux qui prétendent que ce bouleversement est une bonne nouvelle, mais aussi aux naïfs qui croient le discours officiel sur ces nouveaux carburants, présentés comme « écologiques ». Car la réalité est aux antipodes.

  • EFFONDREMENT
    Comment les sociétés décident de leur disparition ou de leur survie
    De Jared Diamond
    Éd. Galllimard, coll. NRF Essais (05/2006)
    29,50 €, ISBN 2070776727
    Présentation de l’éditeur
    La question : « Comment des sociétés ont-elles disparu dans le passé ? » peut aussi se formuler : « Au rythme actuel de la croissance démographique, et particulièrement de l'augmentation des besoins économiques, de santé et en énergie, les sociétés contemporaines pourront-elles survivre demain ? » La réponse se formule à partir d'un tour du monde dans l'espace et dans le temps – depuis les sociétés disparues du passé. De cette étude comparée, et sans pareille, Jared Diamond conclut qu'il n'existe aucun cas dans lequel l'effondrement d'une société ne serait attribuable qu'aux seuls dommages écologiques. Plusieurs facteurs, au nombre de cinq, entrent toujours potentiellement en jeu : des dommages environnementaux ; un changement climatique ; des voisins hostiles ; des rapports de dépendance avec des partenaires commerciaux ; les réponses apportées par une société, selon ses valeurs propres, à ces problèmes. Cette complexité des facteurs permet de croire qu'il n'y a rien d'inéluctable aujourd'hui dans la course accélérée à la dégradation globalisée de l'environnement. Une dernière partie recense, pour le lecteur citoyen et consommateur, à partir d'exemples de mobilisations réussies, les voies par lesquelles il peut d'ores et déjà peser afin que, dans un avenir que nous écrirons tous, le monde soit durable et moins inéquitable aux pauvres et démunis.



Un livre en anglais


  • FEEDING THE WORLD: A CHALLENGE FOR THE 21st CENTURY
    De Vaclav Smil
    Éd. MIT Press (05/2000)
    ISBN 0262194325
    Presentation by Rob Lightner (amazon.com)
    Can we do it? Plowing his furrow between the doomsayers and the blind optimists, agriculture researcher Vaclav Smil believes that our planet can sustain more than 10 billion people, and he makes his arguments clearly and plainly in Feeding the World: A Challenge for the Twenty-First Century. His prescription is fairly simple: waste less, eat less, and produce more--and he shows just how easy it could be. Just like doctors' advice that the key to losing weight is to eat less and exercise more, which is ignored in favor of simpler and less effective plans, Smil's ideas are just unglamorous enough to fall by the wayside. Why not take the easy way out and decide either that we're all doomed or that market forces will mysteriously solve problems that they have yet to acknowledge exist? Smil prefers to look coolly at our habits and suggest how we can make moderate changes to our production and consumption and reap great benefits of efficiency--and better health. You won't be surprised to learn that beef takes a beating in the race to convert solar energy to food, but you might not know that pigs and chickens are practically neck and neck. Of course, all of our two- and four-legged friends are eating the dust of the grains and vegetables, proving again that slow and steady wins the race. If Smil's ideas can get the attention they deserve, and if as he says "China could do it," then we ought to be able to look forward to an equitable, sustainable place at the table for everyone, even as our population reaches 11 digits.

Deux DVD


  • LE MONDE SELON MONSANTO
    De la dioxine aux OGM, une multinationale qui vous veut du bien
    Documentaire de Marie-Monique Robin
    Éd. ARTE Vidéo, mars 2008
    109 minutes, 15 €
    Présentation de l’éditeur
    Une enquête exceptionnelle de trois ans sur trois continents.
    Rapports mensongers, collusion avec l'administration nord-américaine, pressions et tentatives de corruption.
    Dans les coulisses d'un empire industriel, premier semencier de la planète.
    Le monde selon Monsanto est également un livre de Marie-Monique Robin.



  • LE MARCHÉ DE LA FAIM -WE FEED THE WORLD”
    Documentaire de Erwin Wagenhofer
    Éd. Montparnasse, mars 2008
    95 minutes, 20 €
    Synopsis
    Un film pour éveiller les consciences sur les absurdités et les gâchis de la production, la distribution et la consommation des produits alimentaires. Chaque jour à Vienne, la quantité de pain inutilisée, et vouée à la destruction, pourrait nourrir la seconde plus grande ville d'Autriche, Graz... Environ 350 000 hectares de terres agricoles, essentiellement en Amérique latine, sont employés à la culture du soja destiné à la nourriture du cheptel des pays européens alors que près d'un quart de la population de ces pays souffre de malnutrition chronique...

Edité le : 19-11-08
Dernière mise à jour le : 21-06-12