Taille du texte: + -
Accueil > Monde > ARTE Journal

ARTE Journal

Le journal de l'actualité européenne

> > La Grande-Bretagne en croisade contre l’Europe

ARTE Journal - 05/10/11

La Grande-Bretagne en croisade contre l’Europe

Les eurosceptiques britanniques sont confortés dans leur opinion. La monnaie unique est la source de tous les maux. Il n’y a qu’une seule solution pour échapper au prochain tourbillon de la crise : sortir de l’Union européenne !

Déjà en janvier 2002, au moment du lancement de l’euro, le député européen conservateur Roger Helmer avançait : « C’est de l’argent fictif, c’est voué à l’échec ! » La monnaie unique européenne n’avait que quelques jours, mais en bon patriote Roger Helmer continuait à porter le symbole de la livre sterling à sa boutonnière.

« Rule Britannia », vive la Grande-Bretagne
Il semblerait que l’heure de gloire des eurosceptiques britanniques ait finalement sonné. « On vous avait prévenus ! » entend-on dans les rangs conservateurs outre-Manche. « Vous voyez bien où votre monnaie unique vous a menés. Rien que des problèmes, des dettes et des plans de sauvetage au programme ! »
 
Selon le Daily Express la rupture entre la Grande-Bretagne et l’Union Européenne est désormais à l’ordre du jour. « Proposition de retrait de l’UE approuvée » titrait en première page le quotidien eurosceptique en début de semaine Quotidien eurosceptique Le Daily Express se réfère pour cela à un sondage récemment mené et selon lequel 74% de l’électorat conservateur britannique revendique un référendum sur l’adhésion de la Grande-Bretagne à l’Union Européenne. 68% des sondés se déclarent favorables à un retrait.

Le débat concernant le retrait
De l’eau au moulin de l’aile droite du parti conservateur, qui le week-end dernier a mis le Premier Ministre David Cameron en difficulté sur ce même sujet. Ils ont d’ores et déjà rassemblé plus de 100,000 signatures en faveur de l’organisation d’un référendum sur l’avenir de la Grande-Bretagne au sein de l’Union Européenne.

Le Premier Ministre David Cameron a immédiatement rejeté l’éventualité d’un tel scrutin lors d’une apparition télévisée The Gardian du 2 octobre. « La majorité des gens de ce pays ne souhaite pas un retrait de l’Union Européenne » selon son interprétation des résultats du sondage, « Mais une réforme de l’Union Européenne qui améliore l’équilibre des pouvoirs entre des pays comme la Grande-Bretagne et l’Union Européenne. »

La croisade et la pétition
Malgré cela, le Daily Express est décidé à poursuivre sa mobilisation de l’opinion publique dans sa « croisade » pour un retrait de l’Union Européenne. Les lecteurs sont invités à signer une pétition adressée au gouvernement de Sa Majesté sur le site internet du quotidien et qui titre : La Grande-Bretagne veut un référendum pour quitter l’UE ! e-petition Plus de 34,000 croisés britanniques ont déjà cliqué.

Patrick Schulze-Heil, ARTE Journal

Edité le : 04-10-11
Dernière mise à jour le : 05-10-11