Taille du texte: + -
Accueil > Monde > Armes, trafic et raison d’Etat

Armes, trafic et raison d’Etat

Chaque jour, des milliers d'armes légères sont vendues au mépris du droit international. Comment freiner ce commerce de la mort ?

> Paul Moreira

Armes, trafic et raison d’Etat

Chaque jour, des milliers d'armes légères sont vendues au mépris du droit international. Comment freiner ce commerce de la mort ?

Armes, trafic et raison d’Etat

02/09/08

Paul Moreira

Né en 1961, près de Lisbonne, au Portugal.

Arrive en France en 1963.



  • 1984 : Maîtrise d’anthropologie et DESS de correspondant de presse dans un pays anglo-saxon. Part vivre 6 mois aux Etats Unis.

    60 minutes le dimanche soir à la télé. Impressionné.

  • 1985 : Radio France Internationale.

  • 1986 : enquêteur pour « droit de réponse » de Michel Polac sur TF1. Mais en 1987, Bouygues rachète la chaîne. Au bout de quelques semaines, il met fin à l’émission, jugée trop impertinente.

  • 1988 – 1990 : Politis.

    Premiers grands reportages : la révolution roumaine, la chute des sandinistes au Nicaragua, Cuba, les enfants des rues au Brésil…

  • 1991 : Premier documentaire pour France 3. « Le mouve », sur le mouvement hip hop en France. Rencontre avec de jeunes groupes encore inconnus : NTM et IAM.

  • 1992 : « Les années algériennes », enquêteur pour une série documentaire de Benjamin Stora, pour France 2 sur les séquelles cachées de la guerre d’Algérie dans la société française.

  • 1993 – 1994 : Grand Reporter free lance. Navigue entre la télévision et la presse magazine :

    Actuel, Globe, Libération Magazine, Taxi, France 3, Point du Jour…

  • 1995 : Reporter à l’agence Capa.

  • 1996 : Enquêteur au « Vrai Journal » sur Canal Plus. Indonésie, Etats Unis, Bolivie, Pérou, Brésil, Corée, Canada, Italie, Grande Bretagne, Israel, Costa Rica…

  • 1997 : rédacteur en chef du « Vrai Journal » sur Canal plus.

  • 1999 : créateur de « 90 minutes », magazine d’investigation trimestriel sur Canal plus.

  • 2002 : supervise la création de « Lundi Investigation », une case documentaire hebdomadaire sur le modèle de 90 minutes qui devient mensuelle.

    Maintient des activités de grand reporter : en avril 2003 puis en septembre 2004, en Irak; en 2005 couvre le retrait de Gaza, en Israel.

  • En 2004, prix du Club de l’Audiovisuel pour un reportage au cœur des groupes armés palestiniens.

  • Entre 2002 et 2006, l’équipe de 90 minutes est à l’origine de plusieurs révélations marquantes. Elle fait rouvrir le dossier du suicide du ministre Robert Boulin, met en lumière la responsabilité des autorités djiboutiennes dans le décès du juge Borrel, force Total à reconnaître qu’il y a eu travail forcé sur son chantier en Birmanie et l’armée française à admettre qu’elle a tiré dans une foule désarmée en Côte d’Ivoire en novembre 2004.

  • 2006 : Canal plus met fin à l’émission « 90 minutes ».

  • 2007 : quitte la chaîne et crée Première Lignes. Une agence de presse consacrée au documentaire politique.

    Premier film, « Irak : agonie d’une nation » (diffusé par Canal plus),  primé au Festival International de Télévision de Monte Carlo et au Festival International de Grand Reportage d’Actualité.

 

 

« Travailler à en mourir » pour la case Infra- rouge de France 2

« Mourir pour la voiture » pour Canal plus.

« Armes, trafic et raison d’État », avec David André


Edité le : Fri Jul 11 11:49:15 CEST 2008
Dernière mise à jour le : Tue Sep 02 16:17:46 CEST 2008