Taille du texte: + -
Accueil > Europe > Mode à Berlin

Mode à Berlin

Un trio exclusivement féminin nous dévoile le rapport des Berlinois au vêtement, à la mode, au temps et aux activités qui s'en nourrissent.

> Regards sur la ville

Mode à Berlin

Un trio exclusivement féminin nous dévoile le rapport des Berlinois au vêtement, à la mode, au temps et aux activités qui s'en nourrissent.

Mode à Berlin

Mode à Berlin - 13/07/10

Comme un poisson dans la ville

Un trio exclusivement féminin nous dévoile le rapport des Berlinois au vêtement, à la mode, au temps et aux activités qui s'en nourrissent, à l'occasion de deux événements estivaux : la Berlin Fashion Week du 1er au 5 juillet et la Wedding Dress les 4 et 5 juillet. Voyage à l'intérieur d'une mode et d'une ville en perpétuel mouvement.

Prune Antoine était rédactrice en chef de la version française de cafebabel.com à Paris quand elle a choisi d'aller vivre à Berlin. Entre deux reportages à l'est de l'Europe, elle tient, de la capitale allemande, une revue de blogs, intitulée L'Europe en blogs.
Sous le charme de la ville en chantier permanent, elle était la journaliste idéale, avec son côté « bobo et surtout précaire » pour partir sur les traces des jeunes créateurs dans le secteur de la mode, qui ont choisi de vivre et travailler à Berlin, comme elle.
Voici les informations, les sons et les images qu'elle a rassemblés sur eux dans ce dossier après une plongée dans la ville qui lui a procuré un réel plaisir.
En 2010, Prune Antoine a été doublement récompensée à l'occasion de la Journée de l'Europe. Elle a reçu le prix Louise Weiss 2009 dans la catégorie junior et le "European Young Journalist Award 2010" pour son enquête sur les euro-orphelins polonais. Plus d'infos sur le concours et sur les gagnants nationaux.



Elle a été accompagnée dans sa quête par trois complices : la photographe italienne Chiara Dazi, installée à Berlin depuis 2008 qui travaille sur les frontières, les mémoires collectives, les stéréotypes et l'imaginaire des villes, auteure de toutes les photos contenues dans le dossier; la cadreuse tunisienne Fatma Cherif, enchantée de tourner dans une ville qu'elle ne connaissait pas, juste après avoir terminé son premier documentaire "Sweet home" et Ninca Leece, compositrice française de musique électronique qui vit à Berlin depuis 2007 et qui lui a cédé les droits de sa musique pour accompagner le reportage vidéo.

Claire A. Poinsignon

Edité le : Thu Jun 18 00:00:00 CEST 2009
Dernière mise à jour le : Tue Jul 13 14:30:50 CEST 2010