Taille du texte: + -
Accueil > Cinéma > Cinéma sur ARTE > Cinéma sur Arte > Chercheurs de soleil

Cinéma sur ARTE - 09/03/12

Chercheurs de soleil

(Sonnensucher)
Film de Konrad Wolf (RDA, 1958, 1h49mn)
Avec : Ulrike Germer (Lotte Lutz), Günther Simon (Frank Beier), Erwin Geschonneck (Jupp König), Manja Behrens (Emmi Jahnke), Viktor Avdiouchko (Sergueï Melnikov), Willi Schrade (Günter Holleck)
Production : DEFA-Studio


Tourné dans des mines d'uranium exploitées par les Soviétiques, un mélo plus réaliste que socialiste interdit par Moscou pendant treize ans.


Condamnées pour prostitution à Berlin, Lotte et Emmi sont envoyées trimer dans une mine d'uranium où cohabitent tant bien que mal Allemands et Russes. Le contremaître Beier s'intéresse à Lotte, dont le coeur balance entre un jeune mineur, Günter, et l'ingénieur soviétique Sergueï Melnikov. Emmi, elle, a retrouvé Jupp König, à qui elle a sauvé la vie pendant la guerre... Bientôt, la tension monte entre la direction soviétique de la mine et les travailleurs est-allemands.

Dès la fin de la Seconde Guerre mondiale et après le largage de la bombe atomique sur Hiroshima, l'Union soviétique se lance dans la course aux armements nucléaires. Elle crée dès 1947 l'entreprise Wismut pour se procurer du minerai d'uranium et produire le précieux combustible. À l'époque, la Bohème et la Saxe disposent des plus importants gisements uranifères en Europe. Diverses mines sont exploitées directement par les Soviétiques en Allemagne de l'Est. Le tournage de Chercheurs de soleil aura lieu principalement sur le site de Johanngeorgenstadt (abandonné depuis 1956 mais partiellement rouvert pour les prises de vue). Les conditions de travail des mineurs au fond et en surface sont terribles. D'origines diverses (communistes ardents, anciens condamnés aux travaux forcés, souvent pour des délits mineurs, ouvriers appâtés par les primes...), beaucoup mourront prématurément des radiations dégagées par l'uranium tout au long des différentes phases d'extraction.
Une fois le film terminé, les autorités soviétiques en interdisent la sortie au prétexte que l'extraction de l'uranium relève du secret défense. En outre, le réalisme de l'oeuvre n'est peut-être pas aussi "socialiste" que d'aucuns l'auraient souhaité.... Il faudra attendre 1972 pour que le film de Konrad Wolf soit montré en RDA. Diffusé à la télévision est-allemande pour "fêter" le 25e anniversaire de la création de la Wismut, il attire l'attention sur les conséquences désastreuses de l'exploitation de l'uranium pour la santé humaine et l'environnement. En 1988, un rapport accablant sur la mortalité des mineurs sort clandestinement et est diffusé à l'Ouest. La dernière mine d'uranium sera fermée fin décembre 1990, trois mois après la réunification.  

Chercheurs de soleil
lundi, 12 mars 2012 à 22:35
Pas de rediffusion
(Rep Dem Allemande, 1958, 111mn)
ZDF

Edité le : 06-03-12
Dernière mise à jour le : 09-03-12