Taille du texte: + -
Accueil > Monde > ARTE Reportage

ARTE Reportage

Le magazine d'actualité internationale. Tous les samedis à 18h35. Présenté en alternance par William Irigoyen et Andrea Fies.

> ARTE Reportage > Birmanie : à l'école de la démocratie

Samedi 31 mars 2012 à 18h50 - 30/03/12

Birmanie : à l'école de la démocratie

De Thomas Dandois et Christophe Roque – ARTE GEIE / Camicas Productions – France 2012

La Birmanie ne connaîtrait que deux saisons : l'été et la mousson. Pourtant, depuis quelques temps, il y a dans l'air comme un parfum de printemps. Un printemps démocratique.




Previous imageNext image
Le 13 novembre 2011, Aung San Suu Kyi est à nouveau une femme libre. Libre de quitter sa maison et de renouer les liens perdus avec le peuple birman. Les gardiens ont quitté la résidence où elle était retenue, mais les services de renseignements ne sont jamais loin.

A la minute même de sa libération, la « bête noire » de la junte militaire birmane a repris du service et a fait entendre sa voix en faveur de la démocratie. Sa présence et sa parole font vibrer les foules. Des milliers de sympathisants se pressent sur son passage au moindre de ses déplacements. La vague d’espoir est intacte, comme aux premières heures de son engagement dans la lutte politique, en 1988.

Ni démocratie, ni dictature impénétrable, la Birmanie est en pleine période de transition.
Les incertitudes planent sur tous les fronts. Depuis quelques mois, face à la pression internationale, le gouvernement birman multiplie les gestes d’ouverture. Organisations d’élections législatives partielles, allègement du contrôle de la presse et d’internet, libération de prisonniers politiques, ouverture d’une école de la démocratie…

Pour certains observateurs, ce sont des mesures de façade, destinées seulement à adoucir les sanctions internationales. Pour d’autres, ce sont les premiers pas vers la liberté.

Le Bayda Institute de Rangoon, fondé il y a deux ans par les partisans d’Aung San Suu Kyi, forme la nouvelle génération d’activistes. Ces partisans dispensent des cours de démocratie à une trentaine d’élèves, pensionnaires de l’établissement.

L’équipe d’ARTE Reportage a rencontré les élèves et les professeurs du Badya Institute, mais aussi certains des acteurs de ce changement : les prisonniers politiques récemment libérés ou les moines engagés qui affichent ouvertement leur soutien à Aung San Suu Kyi. Tous témoignent avec une liberté de ton qui donne un aperçu de la situation politique de la Birmanie aujourd’hui.

ARTE Reportage
samedi, 31 mars 2012 à 18:50
Pas de rediffusion
(France, 2012, 52mn)
ARTE

Edité le : 29-03-12
Dernière mise à jour le : 30-03-12